• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Forme

Comment jouer à la pétanque sans se blesser

L'été permet de reprendre des habitudes estivales, comme jouer à la pétanque. Cependant, ce sport populaire est parfois mal pratiqué pouvant altérer ses bienfaits pour la santé. Le docteur Jean-Pierre Iannarelli, référent de la Fédération française de pétanque et de jeu provençal, nous éclaire.

Comment jouer à la pétanque sans se blesser JackF/iStock

  • Publié le 08.08.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Échauffez-vous, ne jouez pas plus d'1h et ne restez pas dans l'axe ou trop proche des cibles.
  • Méfiez-vous du soleil et de la déshydratation.

Elle unit les amis et permet de se détendre entre générations, la pétanque sera la reine des soirées d'été encore faut-il la pratiquer sans danger. Le docteur Jean-Pierre Iannarelli, médecin référent de la Fédération française de pétanque et de jeu provençal et de l'équipe de France, a accepté de répondre à nos questions sur les erreurs de santé à éviter.

Avez-vous des conseils à donner avant de commencer une partie ?

Comme pour toute discipline, on peut bien sûr commencer par s'échauffer avant. Jouer à la pétanque mobilise l'ensemble du corps aussi bien le bras tireur que le bassin, les jambes et les chevilles. Il suffit de faire un échauffement général comme pour toute pratique sportive. Si vous n'êtes pas trop sportif le reste de l'année, je recommande de ne pas commencer tout de suite par des parties longues.

Ensuite comme toutes les activités en extérieur il vaut mieux éviter de jouer sous de fortes chaleurs. Je recommande autant qu'il se peut de jouer à l'ombre et si vous n'êtes pas en train de tirer de regarder depuis un bord situé à l'ombre. En compétition, ça nous arrive d'interrompre des parties qui évoluent en plein cagnard. Laisser les joueurs jouer dans de telles conditions c'est les laisser se mettre en danger.

Quelles solutions pour profiter de la chaleur de l'été dans ce cas? 

Il faut à tout prix éviter le coup de chaleur. Pour cela, il faut se garder de rester en plein cagnard! Protégez-vous du soleil, jouez à l'ombre dans la mesure du possible, ou du moins, restez-y le temps que votre tour arrive? Portez une casquette, mettez-vous de la crème solaire et mouillez-vous les zones du corps exposées et non protégées. N'oubliez pas non plus de vous hydrater: buvez deux ou trois gorgées d'eau tous les quarts d'heure. Surtout, hydratez-vous à l'eau! Ne prenez pas de bière ou une autre boisson alcoolisée car cela déshydrate. 

Au moindre signe d'insolation — maux de tête, sentiment de malaise ou nausée — arrêtez la partie, mettez la personne concernée à l'ombre, allongée si la position est plus confortable, et hydratez là. Si au bout de 15-20 minutes, si elle ne récupère pas, appelez les secours pour un avis médical. Le coup de chaleur s'accompagne aussi d'un coup de fatigue, de vertiges, de soif intense et dans certains cas extrêmes, de crampes ou de troubles de la conscience. Si c'est un vrai coup de chaleur, il faudra peut-être l'hospitaliser pour l'hydrater sous perfusion. 

Pour les enfants, les consignes restent les mêmes. Comme pour les adultes, imposez la casquette et rappelez-leur de boire. Comme ils sont pris dans le jeu, ils n'y penseront probablement pas. 

Parfois, on peut avoir mal au bras à force de jouer, quelle est la bonne façon de faire pour éviter les bobos? 

Je recommande aussi de ne pas jouer de façon trop intense. Pour une pratique loisir, on peut jouer sans compter les points, mais arrêtez-vous au bout d'une heure, quitte à reprendre après une pause. Ainsi, vous ne solliciterez pas trop vos articulations — ce qui est plus fréquent à partir d'un certain âge — ou vos muscles. Avec cette pause, vous évitez d'avoir mal au dos le lendemain. Si vous avez des problèmes pour ramasser les boules, il existe des accessoires composés de ficelle et d'un aimant qui permettent de récupérer les boules sans se baisser. Ensuite, un bon échauffement des articulations en amont permet d'atténuer ces douleurs. Pensez aussi à ne pas jouer de trop loin — en loisir, on tire à 6 mètres, chez les professionnels, c'est à 10 mètres — et prenez votre temps, papotez! De manière générale, ne jouez pas tout un après-midi sans interruption. 

Lors du jeu, évitez de rester dans l'axe du jeu. Regardez l'action depuis le côté, cela diminuera le risque d'entrer en collision avec le bouchon ou une boule. Ensuite, en cas de fer [lancer une boule sur une autre, NDLR], vous pouvez toujours recevoir la boule délogée dans les jambes. Ce n'est pas agréable mais le plus dangereux reste le tir au bouchon [déplacer le cochonnet, NDLR]. Le petit peut partir très vite et fort; si on le reçoit en pleine figue, ça peut faire très mal, donc restez à distance! 

Y'a-t-il des mesures spécifiques pour éviter la propagation de la Covid-19?

Oui, aussi bien en loisir qu'en compétition, il faut garder la distanciation sociale et respecter les gestes barrière, se laver les mains avant et après la partie ainsi que nettoyer le matériel avant et après (boulet et cochonnet).

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité