• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Traitement

Le sport pour lutter contre l’apnée du sommeil

Coupler quotidiennement 8 minutes d’activité intensive à 20 minutes de marche permet de limiter les risques d’apnée du sommeil.

Le sport pour lutter contre l’apnée du sommeil microgen/iStock

  • Publié le 06.07.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Environ 7% des 155 000 personnes étudiées qui font de l'apnée du sommeil ont en commun de passer en moyenne 4,4 heures assises de plus par semaine que les autres
  • Les chercheurs ont évalué à 8 minutes d'activité physique intense et 20 minutes de marche par jour comme activité physique permettant de lutter contre l'apnée du sommeil

Les bienfaits du sport sont évidents et paraissent presque sans limite. Ils sont tels que des scientifiques ont cherché à reproduire les effets bénéfiques de l’activité physique dans le cerveau par une transfusion de plasma. Des chercheurs australiens de l’université d’Adélaïde ont découvert que la pratique sportive permet de lutter contre l’apnée du sommeil. Ils ont publié leurs résultats dans le Journal of Clinical Sleep Medicine.

Quatre heures de plus assis par semaine

Les chercheurs ont interrogé 155 000 adultes, vivant dans l’Ontario au Canada à l’aide d’un questionnaire en ligne, sur leurs habitudes et leur mode de vie, leurs antécédents médicaux et la qualité de leur sommeil. Parmi eux, 6,9% ont déclaré souffrir d’apnée du sommeil ou faire des pauses respiratoires pendant leur sommeil. En analysant leurs réponses au questionnaire, les chercheurs se sont rendu compte qu’ils ont tous en commun de passer chaque semaine, en moyenne, 4,4 heures assises en plus que les autres participants.

La sédentarité est un facteur à risque de troubles du sommeil. “Nos résultats mettent en évidence l’importance de l’activité physique comme mesure préventive de l’apnée du sommeil, se réjouit Lyle Palmer, auteur principal de l’étude et professeur d’épidémiologie génétique à l’Université d’Adélaïde. Nous avons été surpris de découvrir qu’une activité physique intense associée à la pratique de la marche pouvaient diminuer le risque.”

L’apnée du sommeil en progression

Dans l’étude, les chercheurs ont estimé la part d’activité physique nécessaire pour réduire les risques d’apnée du sommeil. Ils ont suggéré qu’augmenter modestement l’activité physique est associé à une réduction de 10% de risque de développer une apnée du sommeil. Une activité physique intense, doublée d’une vingtaine de minutes de marche, suffiraient à limiter les risques de troubles du sommeil.

Cette découverte permet d’envisager un traitement naturel pour une maladie qui continue de progresser. “Les taux d'apnée du sommeil chez les enfants et les adultes continuent d'augmenter. Par conséquent, il est important de comprendre le rôle des facteurs de protection modifiables de l'apnée du sommeil, juge Lyle Palmer. L'exercice est l'un de ces facteurs de protection et a de nombreux autres effets positifs sur l’état de santé général d’une personne. Les professionnels de la santé du sommeil devraient essayer d'inciter leurs patients à faire plus d'exercice.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !
Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité