• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus

Chine : recrudescence de nouveaux cas de Covid-19 à Pékin

La situation épidémique à Pékin est “extrêmement grave”, a averti mardi 16 juin un porte-parole de la mairie, alors qu’une centaine de nouveaux cas est apparue.

Chine : recrudescence de nouveaux cas de Covid-19 à Pékin Javier Badosa/iStock

  • Publié le 16.06.2020 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • À Pékin, 106 nouveaux cas ont été recensés dans les cinq derniers jours dont 27 ces dernières 24 heures
  • Des mesures de confinement ont été prises dans certains lieux de la capitale chinoise
  • La campagne de dépistage a été intensifiée

Pékin craint une deuxième vague d’épidémie de coronavirus et est engagé dans “une course contre la montre”, a déclaré le porte-parole de la mairie devant la presse. Un regain de contagion de Covid-19 a envahi la capitale chinoise. Ce sont 106 nouveaux cas qui ont été recensés dans les cinq derniers jours dont 27 nouvelles contaminations dans ces dernières 24 heures, selon les chiffres de ce mardi matin. Lundi, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué suivre “de très près” la situation et évoqué la possibilité d’envoyer des experts supplémentaires dans les prochains jours.

Tests obligatoires dans la rue

Pour limiter cette reprise épidémique, la ville a commencé à fermer certains lieux. Cinq marchés sont désormais fermés en tout ou partie, dont le gigantesque marché de gros de Xinfadi, l'un des plus grands d'Asie, où le virus a été repéré la semaine dernière. Au total, près d'une trentaine de zones résidentielles proches des marchés fermés ont été placées en quarantaine pour 14 jours, confinant des milliers d’habitants. Tous les sites sportifs et culturels, qui venaient de rouvrir, ont eux aussi du fermer. Les élèves de primaire et de collège sont autorisés à reprendre les cours mais uniquement depuis la maison.

La capacité quotidienne de dépistage de la ville a été porté à 90 000 personnes. Cette politique de dépistage massif mise en place par les autorités explique en partie cette recrudescence puisque les contaminations n'ont jamais cessé en Chine. Selon le Centre d'information internet de Chine, Pékin a testé plus de 76 000 personnes sur la seule journée de dimanche. Désormais, les tests sont obligatoires dans la rue, pouvant alimenter une augmentation des cas connus dans les prochains jours.

Deux nouveaux cas en Nouvelle-Zélande

En Nouvelle-Zélande, le coronavirus a là aussi fait son retour. Ce mardi 16 juin, deux nouveaux cas de contamination ont mis fin à 25 jours passés sans nouvelle infection, ont annoncé les autorités sanitaires. Ces deux nouveaux cas sont le fait de deux personnes récemment arrivés du Royaume-Uni qui “sont liées”, a déclaré le ministère de la Santé. L’archipel a recensé 1 154 cas confirmés sur son territoire pour 22 décès. Toutes les restrictions nationales ont été levées, incluant les mesures de distanciation sociale et les restrictions du nombre de personnes pouvant se rassembler, sans pour autant déclarer le pays débarrassé du virus. Pour l’instant, cependant, seuls les ressortissants ressortissants néo-zélandais et leurs familles sont autorisés à entrer sur l’archipel, à quelques exceptions près comme les personnes ayant des raisons professionnelles ou humanitaires, et tout le monde doit subir une quatorzaine à son arrivée sur le territoire.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité