Publicité

QUESTION D'ACTU

Journée mondiale de l’hépatite 2013

OMS : les hépatites font 1,4 million de morts chaque année

A l’occasion de la Journée mondiale des hépatites, l’OMS exhorte les gouvernements à prendre des mesures contre cette épidémie silencieuse qui cause encore aujourd'hui de nombreux décès.

OMS : les hépatites font 1,4 million de morts chaque année OMS/Christopher Black

  • Publié 26.07.2013 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Avec 1,4 million de morts chaque année les hépatites constituent toujours une menace pour la population mondiale. C'est dans ce contexte et à l’occasion de la Journée mondiale de l’hépatite qui aura lieu le 28 juillet que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) exhorte les gouvernements à prendre des mesures urgentes pour endiguer ce fléau.

Une épidémie silencieuse
Tout d'abord, le danger des hépatites virales est souvent peu connu, voir sous-estimé. L'Oms indique en effet qu'il s'agit d'une « épidémie silencieuse » car la plupart des porteurs ignorent qu’ils sont atteints et l’infection évolue lentement, pendant plusieurs dizaines d’années, en maladie du foie.
Et pour faire face à cette épidémie, le Dr Keiji Fukuda, Sous-Directeur général de l’OMS, estime que l’accès universel à la vaccination, au dépistage, au diagnostic et au traitement antiviral est une urgence. L'Oms juge donc comme prioritaire l'accès pour tous aux médicaments, « de nouveaux médicaments plus efficaces pour prévenir l’évolution des hépatites chroniques B et C sont en cours d’élaboration. Mais ils seront coûteux et le traitement nécessitera une surveillance au moyen de tests de laboratoire très élaborés. Pour guérir l’hépatite et limiter la propagation de ces virus, les médicaments doivent devenir plus accessibles », estime le Dr Stefan Wiktor, Responsable au Programme mondial Oms de lutte contre l’hépatite.


Les progrès accomplis
Dans sa toute première enquête sur l’hépatite dans 126 pays, l'Oms révèle que 37% des pays appliquent déjà une stratégie nationale contre l’hépatite virale. Pourtant, l'Organisation appelle encore à davantage d’efforts en matière de traitement. Car dans cette enquête, il ressort également que même si la plupart des pays (82%) ont mis en place des programmes de surveillance de l’hépatite, la moitié d’entre eux seulement incluent dans ces programmes la surveillance des hépatites chroniques B et C, pourtant à l’origine de la plupart des pathologies graves et des décès.
Mais l'Oms ne se contente pas uniquement de féliciter les pays participant à cette lutte. L'Organisation s'implique elle aussi de façon très active dans cette bataille contre les hépatites. En juin 2013, elle a par exemple créé le Réseau mondial de l’hépatite, dans le but notamment de seconder les pays dans la planification et la mise en œuvre de plans et de programmes contre l’hépatite virale. 

Comment éviter les hépatites
Dans un dossier consacré à la Journée Mondiale de l'hépatite, l'Oms rappelle que l'on peut éviter ces virus. Pour l'hépatite B, en faisant profiter tous les enfants des programmes de vaccination qui prévoient la vaccination anti-hépatite B.
Concernant l'hépatite C, même s'il n’y a pas de vaccin, l'Organisation explique que la menace de l'infection peut être contournée en prenant des mesures de protection contre la transmission du virus de la mère à l’enfant et en veillant à la sécurité du sang, des services de transfusion, des dons d’organes et des injections. 
Enfin, les hépatites A et E peuvent pour leur part être évitées en veillant à ce que l’eau et les aliments ne soient pas contaminés ; il existe en outre un vaccin efficace contre l’hépatite A, approuvé par l’Oms.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité