• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus

Covid-19 : plusieurs études sur les symptômes persistants lancées en France

Chez certaines personnes contaminées par le virus, les symptômes peuvent durer plusieurs semaines. Chez d’autres, ils peuvent parfois même réapparaître. 

Covid-19 : plusieurs études sur les symptômes persistants lancées en France anyaivanova/istock

  • Publié le 24.05.2020 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Des patients guéris de Covid-19 signalent la persistance de certains symptômes dont la perte de l'odorat
  • Une étude a été lancée par un collectif d'infectiologues pour comprendre les raisons de ce phénomène
  • Une autre étude va tenter d'expliquer des cas de réapparition des symptômes

Ils appellent à l’aide sur Twitter : des patients contaminés par le Covid-19 ont encore des symptômes de la maladie plusieurs semaines après l’infection. Les scientifiques l'ont constaté et cherchent aujourd'hui des explications. "Je pense à la fatigue qui peut durer plus d'un mois, à l'oppression thoracique, cette sensation de poids sur la poitrine ou encore à l'anosmie, c'est-à-dire la perte de l’odorat", explique au Parisien, Dominique Salmon-Ceron, infectiologue à l’hôpital de l’Hôtel Dieu, à Paris. Elle annonce au quotidien le lancement de deux études sur la persistance et la résurgence des symptômes.

 

"La fatigue peut durer plus d’un mois"

D’après l’infectiologue, la perte de l’odorat persiste plusieurs semaines chez 10 % des patients. Parfois, ils ne récupèrent qu’une partie de cette fonction. "Plusieurs hypothèses sont à l'étude : une grosse inflammation logée au fond du nez ou des lésions des rameaux olfactifs. Dans ce dernier cas, c'est plus embêtant car le délai de récupération prend plusieurs mois", précise-t-elle. Mardi 19 mai, l’étude "Covidorl" a été lancée pour comprendre ces symptômes persistants. "La perte de l'odorat commence à se résorber au bout de 5 à 10 jours, mais nous voyons des patients, même avec des formes bénignes, chez qui elle persiste plusieurs semaines." Menée par un collectif d’infectiologues, cette recherche est coordonnée par le centre hospitalier intercommunal André Grégoire de Montreuil. 

Des chercheur français s’intéressent aux remèdes possibles à la persistance des symptômes. Des ORL de la Fondation Rotschild, de l'hôpital Lariboisière et des infectiologues de l’Hôtel-Dieu ont démarré conjointement une étude sur un traitement. "J'appelle les patients concernés à se manifester, lance Dominique Salmon-Ceron. On va en suivre 120 et leur proposer des lavages de nez aux corticoïdes." 

Quand les symptômes reviennent 

Une autre recherche s’intéresse aux symptômes qui réapparaissent. Intitulée "Cororec", elle a plusieurs objectifs : comprendre l'origine de leur résurgence, savoir si les malades concernés souffrent d’autres pathologies ou si c’est lié à une mauvaise réponse immunitaire et s’ils sont toujours porteurs du virus. D’après Dominique Salmon-Ceron, cela resterait toutefois très rare. En moyenne, la charge virale reste dans l’organisme entre 14 et 21 jours, l’infectiologue a constaté que cela peut aller jusqu’à 63 jours, d'après les données rapportées dans les publications scientifiques. Si vous souhaitez participer à l’étude, vous pouvez écrire à anosmie.recherche@gmail.com. 

https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/1176-Coronavirus-Covid-19-n-est-qu-une-infection-virale-poumon

Publicité
















Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité