• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Mieux comprendre

Covid-19 : qu'est-ce que le R0 que l'on utilise pour mesurer le taux de transmission du virus ?

Le R0 sert à mesurer l'étendue de l'épidémie et doit rester au plus bas afin d'éviter une nouvelle vague épidémique lors de la levée du confinement.

Covid-19 : qu'est-ce que le R0 que l'on utilise pour mesurer le taux de transmission du virus ? Nito100/iStock

  • Publié le 09.05.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Qu'est-ce que le R0 ? Dit “R zéro”, il s'agit du taux de reproduction des maladies infectieuses, c'est-à-dire du nombre de personnes qu'un individu contagieux peut infecter. Utilisé sur une population qui n'a été ni vaccinée, ni immunisée contre un agent infectieux, le R0 se calcule grâce à trois facteurs : la probabilité de transmission, le taux de contact et la durée de contagiosité.

Si le R0 est supérieur à 1, un malade va contaminer plus d'une personne donc l'épidémie va prendre de l'ampleur. S'il est inférieur à 1, petit à petit les malades contaminent moins de personnes et donc l'épidémie peut s'atténuer voire disparaître”, expliquait récemment Olivier Véran. 

Les bienfaits du confinement sur le R0

Les mesures mises en place par le gouvernement, à commencer par le confinement, visent à faire baisser ces trois facteurs. Au début du confinement, le R0 du Covid-19 oscillait entre 3,4 et 3,5 en France, s'affichant alors comme un agent hautement infectieux.

"L'influence du confinement a été très importante, il a permis de réduire le taux de transmission du virus de 84 %, expliquait le docteur Simon Cauchemez, responsable de l’unité de modélisation mathématique des maladies infectieuses à l’Institut Pasteur, cité par 20 MinutesAvant le confinement, une personne infectée transmettait le virus à 3,3 personnes en moyenne. Grâce au confinement, le R0 est passé à 0,5, avec environ 700 admissions en réanimation par jour avant, à environ 200 à la mi-avril. Au 11 mai, on attend de 10 à 50 admissions en réanimation chaque jour.”

Les risques d'un R0 supérieur à 1

Aujourd'hui, après presque 8 semaines de confinement, “le R0 du coronavirus en France est de 0,6”, confirme à nos confrères le Dr Benjamin Davido, infectiologue à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches, dans les Hauts-de-Seine. Toutefois, faut-il redouter une nouvelle hausse du R0 à partir du 11 mai, date de la levée du confinement ? Un R0 égal ou supérieur à 1 signifierait que le virus circule de nouveau activement et qu'une deuxième vague épidémique est à redouter. Un tel scénario engendrerait une nouvelle saturation de notre système de santé et un éventuel deuxième confinement.

Le conseil scientifique insiste sur l'importance de maintenir le R0 en dessous de 1 : “Il y a des disparités majeures entre des très grandes villes comme Lyon et des régions comme le Centre de la France qui ne sont pas touchées par l'épidémie, explique le professeur Jean-François Delfraissy, président du comité scientifique Covid-19. On va sortir du confinement avec le R0 qui va se situer à des niveaux différents et donc avec un nombre de cas différent. Ce qui nous avait fait évoquer le fait d'avoir un déconfinement par région mais c'était extrêmement difficile compte tenu des mouvements de population qui vont exister.”

L'enjeu de cette reprise sera donc de faire repartir la vie sociale et économique, tout en contenant la propagation du virus, avec lequel nous devrons apprendre à vivre ces prochains mois.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité