• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Grippe

La grippe saisonnière terminée, le développement du prochain vaccin en question

Le confinement engendré par la pandémie de coronavirus a prématurément mis fin à l'épidémie de grippe saisonnière en Europe. Une situation qui pourrait pénaliser le développement d'un vaccin pour l’année prochaine.

La grippe saisonnière terminée, le développement du prochain vaccin en question seb_ra/iStock

  • Publié le 25.04.2020 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


La lutte contre le coronavirus a conduit au confinement massif de la population, mettant parallèlement fin à l’épidémie de grippe saisonnière en Europe. Durant l’hiver 2017-2018, elle a causé la mort de 152 000 personnes en Europe, soit plus que le Covid-19 qui a pour l’instant engendré le décès de quasiment 100 000 personnes en Europe. Chaque année, la grippe touche entre 2 et 6 millions de personnes en France et 8 100 personnes en sont mortes l’an dernier.

Un futur vaccin sans doute moins efficace

L’épidémie saisonnière de grippe a prématurément pris fin par les mesures liées à la lutte contre la propagation du coronavirus. “La saison de la grippe s'est achevée plus tôt qu'à l'accoutumée cette année et cela est probablement dû aux mesures prises contre le SARS-CoV-2, comme la distanciation sociale et le port du masque”, a déclaré à Reuters Holger Rabenau, virologue à l'Hôpital universitaire de Francfort (Allemagne).

Cette nouvelle réalité peut induire des complications pour l’hiver prochain. Avec un échantillon plus réduit du nombre de cas, moins de données disponibles et le retard pris dans leur traitement en raison de l'accent mis sur la crise sanitaire en cours liée au coronavirus, le développement du vaccin contre la grippe pour la prochaine saison pourrait en pâtir. “Cela pourrait être un problème”, avance Pasi Penttinen, expert en grippe du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Selon lui, les laboratoires ne disposent pas d'un tableau complet de la circulation du virus de la grippe sur la dernière partie de la saison. Les dernières mutations du virus pourraient ne pas être connues, débouchant sur un vaccin moins efficace.

Une faible mortalité

Pour cette année, les chiffres liés aux décès causés par la grippe ne sont pas encore connus. Les premières estimations avancent cependant une mortalité plus faible que les années précédentes, due aux mesures de sécurité sanitaire prises dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19. Selon des données provenant de 11 pays européen, seulement 4 000 patients souffrant de la grippe ont été admis en soins intensifs cette année, soit moitié moins qu'au cours de la même période lors des deux saisons précédentes. Cela dit, les cas grippaux pourraient être sous-estimés car ils ne prennent pas en compte les personnes présentant des symptômes légers qui ont choisi de rester chez eux, les hôpitaux étant déjà submergés de malades du Covid-19.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité