• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Coronavirus : pourquoi le contact visuel est-il si important pour les résidents des Ephad ?

Les visites familiales sont de nouveau autorisées dans les Ephad. Bien que les contacts physiques demeurent interdits, le contact visuel est essentiel pour les résidents. 

Coronavirus : pourquoi le contact visuel est-il si important pour les résidents des Ephad ? Dobrila Vignjevic/iStock

  • Publié le 21.04.2020 à 12h45
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les visites de la famille sont à nouveau autorisées dans les Ehpad
  • Pour les séniors, l'isolement du confinement peut entraîner un état dépressif
  • Les visites ne permettront pas de contact physique mais le ministre de la Santé a souligné l'importance du contact visuel

Lors de la conférence de presse du premier ministre dimanche 19 avril, Olivier Véran a annoncé le “droit de visite pour les familles” dans les Ephad dès le lendemain. Pas de contact physique, “par contre il y aura un contact visuel, et j’imagine le soulagement qui sera celui des nombreux parents et aidants qui pourront à nouveau rendre visite à leurs proches, a précisé le ministre de la Santé. On peut passer beaucoup de choses avec le regard auprès des personnes qu’on aime.” 

L'importance du contact visuel

La reprise des visites familiales a été décidée après consultation des “sociétés savantes” et des “représentants des organismes de ces établissements pour personnes âgées”. Car même si “45 % des Ehpad ont signalé au moins un cas de Covid positif sur le territoire”, a fait savoir le ministre de la Santé, les visites sont essentielles pour le moral de ces personnes âgées, isolées et coupées de leurs proches depuis plus d'un mois. 

Pourquoi le contact visuel est-il si important pour ces seniors ? “On sait que les conditions de ce confinement sont plus difficiles à vivre pour nos aînés, qu’il y a, avec cette population vulnérable, un risque de ‘syndrome de glissement’, explique à 20 Minutes Romain Gizolme, directeur de l’AD-PA. Il se traduit par un trouble dépressif, une perte importante d’autonomie et d’envie de vivre, d’où l’importance de rétablir le lien avec les familles. C’est déterminant pour la santé des résidents, et pour leur acceptation du confinement, qui va encore durer au moins plusieurs semaines.”

Le contact visuel suffit à sentir la présence des autres. Ces visites permettent de discuter, d'interagir socialement, de sentir l'importance que l'on a encore pour les autres et la place que l'on occupe dans le monde.

“Toute la journée je suis enfermée là-dedans”

Les visites des familles étaient très attendues par les personnes âgées et leurs proches, d’autant que beaucoup d’entre elles sont en détresse psychologique”, précise de son côté Éric Fregona, directeur adjoint de l’Association des directeurs au service des personnes âgées (ADPA), au HuffPost.

En témoigne Jeanne Pault, résidente d’un établissement de Saint-Gemmes-sur-Loire (Maine-et-Loire) bientôt âgée 97 ans, qui expliquait récemment aux caméras de France 2 à quel point la solitude lui pesait : “Je ne peux même pas aller chez ma voisine. Ma voisine n’a pas le virus, et puis moi non plus. On pourrait se voir de temps en temps. On ne peut même pas discuter, toute la journée je suis enfermée là-dedans…”

Cette dame n'a pas vu son mari et ses enfants depuis plus d'un mois, se force à manger "parce que (ses) enfants rouspètent. (...) Ils me disent 'Maman, tiens le coup jusqu’au bout'".

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité