• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Drame sanitaire

RDC : les enfants face à des épidémies meurtrières de rougeole et de choléra

L'Unicef publie un rapport alarmant sur les épidémies de rougeole et de choléra qui tuent des milliers d'enfants en RDC et appelle à à la solidarité internationale alors que le système de santé est en situation de précarité extrême. 

RDC : les enfants face à des épidémies meurtrières de rougeole et de choléra Avatar_023/iStock

  • Publié le 02.04.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Si le monde entier est frappé par le coronavirus, en Afrique, le choléra et la rougeole continuent de tuer
  • Plus de 6 000 victimes ont été recensées dont 85% d'enfants de moins de 5 ans

Si plus aucun cas d'Ebola n'a été recensé en République démocratique du Congo (RDC) depuis la sortie de la dernière patiente hospitalisée le 3 mars, le pays fait face à des épidémies meurtrières de rougeole et choléra, en même temps qu'il tente de se prémunir du paludisme et de la prévalence grandissante du Covid-19. La situation sanitaire est gravissime. 

Les enfants, premières victimes de la rougeole et du choléra

Dans un rapport publié ce mardi, le Fonds des Nations unies pour l’enfance explique que les efforts et les moyens financiers déployés pour endiguer l’épidémie d’Ebola dans l’est du pays “ont détourné l’attention et les fonds auparavant accordés à des établissements de santé déjà affaiblis, qui font face à plusieurs maladies endémiques mortelles.” 

Une épidémie de rougeole a contaminé 332 000 personnes depuis le début de l'année 2019 : plus de 6 200 victimes ont été recensées, parmi lesquelles environ 85% étaient des enfants de moins de 5 ans. Trente-et-un-mille cas de choléra ont également été dénombrés, dont 45% étaient des enfants. “Environ 16,5 millions de cas de paludisme ont été recensés en 2019, entraînant près de 17 000 décès. Les enfants de moins de 5 ans sont les plus gravement touchés par la maladie.” 

17 respirateurs et une ambulance pour 2 millions de personnes 

De nombreux établissements de santé n’ont pas accès à l’eau salubre et à des services d’assainissement. On observe aussi un manque d'équipements, de personnels formés et de moyens financiers. “Les taux de couverture vaccinale, qui étaient déjà faibles, ont sévèrement chuté dans certaines provinces au cours de l’année écoulée”, alerte l'Unicef. Selon ses estimations, les besoins sanitaires vitaux de 3,3 millions d’enfants ne seraient pas satisfaits et 9,1 millions d’entre eux requièrent une aide humanitaire. 

Ces chiffres témoignent de la dégradation importante d'un système de santé en pleine implosion, alors même que les premiers cas de coronavirus ont été confirmés dans le pays. Deux cas ont été détectés dans la ville de Bukavu, où l'on ne dispose que de 17 respirateurs et d'un stock limité de médicaments, rapporte RFI. Dans la province du Haut-Katanga, un hôpital en préfabriqué situé près de l'aéroport a été désigné pour recevoir les patients et ne dispose que d'une seule ambulance… pour 2 millions d'habitants. 

Il est absolument essentiel de renforcer le système de santé de base de la RDC, affirme Edouard Beigbeder, représentant d’Unicef dans le pays. Si les établissements de santé n’ont pas les moyens de fournir des services de vaccination, de nutrition et d’autres services essentiels, notamment dans les régions reculées du pays, la vie et l’avenir de nombreux enfants congolais risquent d’être meurtris ou détruits par ces maladies évitables.” 

L’organisation demande aux donateurs internationaux d’accorder une aide pluriannuelle généreuse afin de soutenir les efforts déployés par le Gouvernement pour réorganiser ses services délivrant des soins de santé courants et pour atteindre les ODD en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène afin de mieux protéger les enfants contre les maladies transmissibles.

Pour faire un don à UNICEF : www.unicef.fr/covid19

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité