• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

“Votre mobilisation est essentielle”

Don du sang : la collecte doit continuer pendant le confinement

L'Etablissement français du sang appelle les citoyens à continuer à donner leur sang. Même en période de confinement, ce déplacement est autorisé au motif “d'assistance aux personnes vulnérables”. 

Don du sang : la collecte doit continuer pendant le confinement YakobchukOlena/iStock

  • Publié le 21.03.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les dons de sang ont fortement diminué depuis le début de l'épidémie de Covid-19
  • Le pays a besoin de 10 000 dons par jour
  • Le motif à indiquer pour aller donner son sang : "assistance à personne vulnérable"

La collecte de sang doit absolument se poursuivre, c’est vital. Votre mobilisation est essentielle”. Très inquiet des répercussions du confinement en matière de dons du sang, l’Etablissement français du sang (EFS) implore les Français ne présentant pas de symptômes grippaux à continuer à se mobiliser, malgré le confinement. En effet, 10 000 dons du sang sont nécessaires chaque jour pour couvrir l’ensemble des besoins sur le territoire. A cause de l’épidémie de Covid-19 et des mesures de confinement mises en place depuis quelques jours, ces dons ont drastiquement, et dangereusement, diminué. 

“Je sais qu’il y a beaucoup de gens qui se demandent comment aider, comment ils peuvent rendre service dans cette situation, explique Joffrey Molher interne en chirurgie ORL au centre hospitalier universitaire (CHU) de Bordeaux interrogé par Gentside. On peut imaginer qu’avec le confinement, les gens doutent du fait qu’ils ont le droit de venir”. Mais c’est pourtant tout à fait possible : il vous suffit de remplir l’attestation de déplacement dérogatoire sur l’honneur, en indiquant que vous allez donner votre sang “au motif d’assistance aux personnes vulnérables” dans un EFS. 

Vous trouverez sur Internet l'établissement le plus proche de chez vous. Appelez-les au préalable pour prendre rendez-vous, puis allez-y, sans faire de détour et en respectant les gestes barrière (masque si possible, gants, distance d'au moins un mètre entre les autres et vous). Une fois sur place, pas d’inquiétude, le personnel de collecte est masqué et les distance de sécurité sont tout à fait respectées pour “éviter les risques de transmissions du virus”, explique l’EFS. Qui plus est, bien que la plupart des sites soient situés dans un hôpital, leur accès est le plus souvent à l’écart.

“J’appelle à un effort national majeur” 

Continuer à donner du sang même en période de confinement est indispensable car “les réserves actuelles en globules rouges sont de moins de 15 jours et en plaquettes de moins de trois jours”, alertait le professeur Jérôme Salomon, directeur général de la santé (DGS), mercredi 18 mars. “Les globules rouges se conservent au maximum 42 jours et les plaquettes sept jours”, explique l’EFS sur son site.

Les globules rouges et les plaquettes sont indispensables aux personnes atteintes d’une maladie de sang, d’un cancer (surtout la leucémie) ou en situation d’hémorragie. Le plasma permet quant à lui de soigner les patients qui souffrent de troubles de la coagulation ou d’un déficit immunitaire grave.

J’appelle à un effort national majeur en matière don du sang et de plaquettes. La collecte de dons du sang doit absolument se poursuivre, tous les jours, c’est vital pour de très nombreux patients, dont les patients en réanimation. Les déplacements de citoyens se rendant dans un lieu de collecte sont autorisés au motif d’assistance aux personnes vulnérables, en renseignant bien évidemment l’attestation dérogatoire ou une convocation sur l’honneur ou une attestation du centre de transfusion. Le besoin en sang est constant. La collecte ne peut être interrompue durant la période de confinement”, interpelle Jérôme Salomon. Les sites de l’’établissement français du sang restent ouverts et attendent donc les donneurs de sang. Votre mobilisation est essentielle. D’avance un grand merci”.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité