• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Clichés

Les hommes approuvant une masculinité toxique risquent l'isolement social en vieillissant

Les comportements basés sur les clichés virils de la masculinité, notamment vis-à-vis de leurs sentiments, finissent par isoler les hommes en vieillissant.

Les hommes approuvant une masculinité toxique risquent l'isolement social en vieillissant Deagreez/iStock

  • Publié le 19.03.2020 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Se montrer "viril" au point de ne pas exprimer ses émotions peut mener à l'isolement social
  • Cet isolement social est fréquent chez les adultes vieillissants

Les hommes sont souvent coincés dans nombre de clichés véhiculés par la société. Pour certains, les vrais hommes doivent être forts, durs et indépendants. Cette vision de l’homme n'est pas la meilleure à adopter en gagnant de l’âge, car cette masculinité toxique met ceux qui y croient en danger d'isolement social.

Une étude menée par les sociologues de l'université d'État du Michigan et de l'université du Wisconsin-Milwaukee (États-Unis) et publiée dans la revue Sex Roles, révèle que l'isolement social peut avoir des répercussions sur la santé, le bien-être et le bonheur général d'un individu.

Selon Stef Shuster, professeur adjoint au département de sociologie de l'université d'État du Michigan, “lorsque nous vieillissons, il existe certaines façons de s'assurer que nous maintenons notre santé et notre bien-être. Avoir des personnes avec qui nous pouvons parler de questions personnelles est une forme de soutien social. Si les gens n'ont qu'une seule personne avec laquelle ils peuvent partager des informations, voire parfois aucune, ils n'ont pas vraiment l'occasion de réfléchir et de partager.”

Des hommes de plus en plus isolés socialement avec l’âge

Pour Stef Shuster, si un homme n’a personne avec qui partager ses peurs et ses craintes, tels que les problèmes de santé, les peines de cœur ou les problèmes financiers, cela peut avoir des conséquences négatives sur sa santé mentale.

L’isolement social est fréquent chez les adultes vieillissants. Des changements tels que la retraite, le veuvage ou le déménagement peuvent perturber leurs amitiés existantes, abonde Celeste Campos-Castillo, l'un des co-auteurs de Shuster et professeur associé au département de sociologie de l'université du Wisconsin-Milwaukee. Les hommes âgés qui adhèrent aux idéaux d'une masculinité toxique peuvent se retrouver isolés en vieillissant.”

Si cette nouvelle étude inspire une nouvelle façon de comprendre la masculinité toxique et son influence sur un individu au fur et à mesure qu'il vieillit, les chercheurs soulignent que tous les hommes âgés ne sont pas en danger, mais que ceux qui adoptent un ensemble d'idéaux particuliers le sont plus que les autres.

Pour leur recherche, l'équipe a analysé les résultats d’une enquête longitudinale réalisée dans le Wisconsin sur 5 487 femmes et hommes âgés. L'étude est la première à traiter la masculinité comme un spectre plutôt que comme une simple catégorie binaire de type oui ou non.

Beaucoup de recherches sur le genre sont basées sur des binaires simplistes de femmes ou d'hommes, féminins ou masculins, soit vous êtes hégémoniquement masculin, soit vous ne l'êtes pas, explique Stef Shuster. Grâce à l'ensemble de données que nous utilisons, notre étude établit un spectre autour de la masculinité.

Les partisans d’une masculinité toxique s’automutilent sans le savoir

Pour Stef Shuster, “la masculinité toxique est un terme que nous utilisons pour décrire comment la masculinité affecte d'autres personnes, en particulier les femmes. Ici, notre étude montre comment la masculinité toxique a également des conséquences néfastes pour les hommes qui souscrivent à ces idéaux. Le principe même de la masculinité hégémonique repose en quelque sorte sur l'idée d'isolement, car il s'agit d'être autonome et de ne pas montrer beaucoup d'émotions. Il est difficile de développer des amitiés en vivant de cette façon.

Alors que les personnes nées après la Seconde Guerre mondiale atteignent aujourd'hui un âge avancé et prennent leur retraite, entretenir des relations et des amitiés saines devient un défi. L'étude suggère que le fait de modifier les idéaux de masculinité préétablis, tels qu’être dur et indépendant, peut aider les personnes âgées à devenir plus socialement acceptables. Cependant, les résultats démontrent également que les hommes âgés ont tendance à être moins flexibles lorsqu'il s'agit de changer leur mentalité et leurs principes. Sans forcément s’en rendre compte, leur comportement ne permet pas d'atténuer le stress causé par une masculinité toxique.

Pouvez-vous changer les principes idéologiques de quelqu'un ? s’interroge Stef Shuster. Je pense que c'est plus difficile à vendre que d'essayer de faire croire aux gens que l'isolement social est incroyablement préjudiciable à leur santé. Il s'agit d'apprendre à offrir des outils pour que les gens ne soient pas isolés socialement, afin de les aider à développer la capacité de reconnaître que toutes les façons dont ils ont soutenu être de soi-disant ‘vrais hommes’ ne fonctionneront pas pour eux en vieillissant.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité