• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Les enfants associent la notion de pouvoir à la figure masculine dès l'âge de 4 ans

Globalement, la majorité des enfants attribue les notions de pouvoir et d'argent à la figure masculine, selon une étude. Cette tendance est cependant plus significative chez les petits garçons.

Les enfants associent la notion de pouvoir à la figure masculine dès l'âge de 4 ans BrianAJackson/iStock

  • Publié le 13.01.2020 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Les enfants associeraient la notion de pouvoir à la figure masculine dès le plus jeune âge. C'est en tout cas ce qu'affirment des chercheurs de l’Institut des sciences cognitives Marc Jeannerod et des universités d’Oslo (Norvège), de Lausanne et de Neuchâtel (Suisse), qui ont mené une étude sur plus de 900 enfants âgés de 3 à 6 ans, originaires de France, Norvège et du Liban. Leurs résultats ont été publiés dans la revue spécialisée Sex Roles

Première expérience

Les scientifiques ont montré une image aux enfants, représentant deux personnages non genrés dont l'un avait une posture dominante et l'autre de subordination. Les enfants étaient invités à déterminer quel personnage dominait l'autre et enfin, à attribuer un genre à chacun d'eux.

“Les résultats révèlent qu’à partir de quatre ans, une large majorité d’enfants considère que le personnage dominant est un garçon”, précise le CNRS dans un communiqué. Cette association a été observée chez les petits garçons et les petites les filles, au Liban, en France et en Norvège. Il semblerait néanmoins que cette représentation soit moins significative à l'âge de 3 ans.

Deuxième expérience

Dans un deuxième temps, des enfants de 4 à 5 ans, tous scolarisés en France, devaient s'imaginer qu'ils étaient l'un des deux personnages représentés sur l'image en question. La grande majorité d'entre eux s'identifiaient au personnage de pouvoir lorsqu'ils devaient s'imaginer en face d'un enfant de même sexe. Mais lorsqu'ils devaient se représenter en face d'un enfant de sexe opposé, la plupart des garçons choisissaient la figure de domination, quand les filles ne s'identifiaient pas plus à l'un qu'à l'autre.

Troisième expérience

Enfin, des enfants de 4 à 5 ans originaires de France et du Liban ont assisté à deux spectacles de marionnettes, et devaient deviner laquelle était une femme et laquelle était un homme. Les chercheurs ont fait en sorte que l'une des marionnettes impose ses choix à l'autre, puis, lors de la deuxième représentation, qu'elle ait de l'argent pour acheter des glaces. La majorité des enfants ont identifié la marionnette qui imposait ses choix et celle qui avait l'argent comme la figure masculine. 

“Ces résultats montrent une sensibilité précoce des enfants à une hiérarchie entre les genres, bien que les filles, dans certaines situations, n’associent pas pouvoir et masculinité”, conclut le CNRS. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité