Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

Coronavirus : en Chine, il n’y a plus de contamination locale

Ce jeudi 19 mars, la Chine a annoncé n’avoir recensé aucune nouvelle contamination au Covid-19 d’origine locale. La crainte, désormais, concerne les personnes contaminées venant de l’étranger.

Coronavirus : en Chine, il n’y a plus de contamination locale estherpoon/iStock

  • Publié le 20.03.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Il n'y aurait plus de nouvelles contaminations d'origine locale en Chine
  • Le nombre de décès en Chine s'élève à 3 245 depuis le début de la pandémie

En Chine, épicentre de la pandémie de coronavirus, la pression retombe et le compteur des cas locaux est désormais descendu à zéro. Ce jeudi 19 mars, pour la première fois depuis décembre et le début de la pandémie, le ministère chinois de la Santé a annoncé zéro nouvelle contamination d'origine locale, même à Wuhan dans la province du Hubei, là où officiellement l'épidémie s'est déclarée. La tendance a désormais changé puisque le Covid-19 tue plus en dehors de la Chine qu’à l’intérieur.

Des contrôles stricts

Le grand danger en Chine, désormais, n’est plus les cas locaux mais les personnes contaminées venant de l’étranger. Ce jeudi, ce sont 34 nouveaux cas qui ont ainsi été répertoriés. Cela porte le chiffre à 189, pour un total de 80 928 personnes contaminées, dont 87% ont guéri. Le Covid-19 continue de sévir dans l’empire du Milieu, malgré l’absence de nouveaux cas locaux. Ces dernières 24 heures, huit décès ont été enregistrés, portant le total à 3 245 morts depuis le début de la pandémie.

Ces chiffres en baisse ont été obtenus grâce à de grands efforts. “Nous ne devrions jamais permettre que la tendance positive, obtenue au prix de grands efforts, soit inversée”, a mis en garde ce mercredi le président Xi Jinping, lors d'une réunion du Parti communiste chinois (PCC). Les autorités ont tout simplement fermé la province du Hubei, dans la capital Wuhan est le lieu de naissance de la pandémie. Encore aujourd’hui, tout le monde porte un masque et les commerces ont placé à l’entrée un contrôle de température et il faut impérativement se laver les mains à l’alcool.

La Chine se tourne vers l'aide aux autres pays

La Chine se tourne désormais vers l'aide internationale pour tenter de contenir la contamination. Elle a distribué un million de masques ainsi que des combinaisons de protection et des gants médicaux. La semaine dernière ce sont 1,8 million de masques qui ont été envoyés à l'Espagne et à l'Italie. Des spécialistes chinois se sont rendus dans différents pays européens, ainsi qu'en Iran et en Irak.

Covid-19 : Nos Podcast audio, nouveaux rendez-vous quotidiens sur l'actualité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité