• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Espoir

Coronavirus : la situation s'améliore en Chine, un retour à la normale progressif semble s'amorcer

Les autorités chinoises ont recensé dimanche 8 mars un total de 40 nouveaux cas de contamination au coronavirus, soit le chiffre quotidien le plus faible depuis les premières publications des données. Certaines entreprises ont rouvert et les mesures de quarantaines devraient être progressivement levées. 

Coronavirus : la situation s'améliore en Chine, un retour à la normale progressif semble s'amorcer BrasilNut1/iStock

  • Publié le 10.03.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le nombre de nouvelles contaminations baisse fortement
  • Commerces, transports et entreprises commencent à redémarrer

Alors que le Covid-19 continue de se répandre à travers le monde et que la France s’apprête à déclencher le stade 3 d’alerte à l’épidémie, “inexorable” selon Emmanuel Macron, la Chine, d’où est parti le virus, semble entrevoir un retour à la normale. En effet, les autorités chinoises ont recensé dimanche 8 mars un total de 40 nouveaux cas de contamination, soit le chiffre quotidien le plus faible depuis les premières publications des données le 21 janvier, où des mesures draconiennes de quarantaines et de restrictions de circulation ont été mises en place. Par ailleurs, selon le bilan journalier rendu lundi 9 mars, le coronavirus a tué 22 personnes dans le pays. Il s’agit du chiffre le plus bas communiqué depuis le 27 janvier.

Si le régime communiste appelle la population à rester vigilante pour éviter une deuxième vague de contamination, l’optimisme est donc de mise. “Le jour que tout le monde attend ne devrait plus être si loin que ça”, a ainsi déclaré Ding Xiangyang, secrétaire général adjoint du gouvernement, devant la presse officielle chinoise. Cette dernière qualifie déjà le président de la république populaire de Chine, Xi Jinping, de héros “au cœur pur comme celui d’un nouveau-né” ayant sauvé son pays d’une catastrophe sanitaire et permis au monde de gagner du temps pour s’y préparer. La semaine dernière, le secrétaire du Parti de Wuhan, d’où est partie l’épidémie fin décembre, avançait même l’idée d’une campagne éducative auprès de ses 11 millions d’habitants pour qu’ils expriment leur gratitude envers le dirigeant. 

A Wuhan (province de Hubei), quelques signes laissent entrevoir une fin progressive des mesures de quarantaine instaurées fin janvier. Dans la région, 11 des 16 hôpitaux ont été fermés, selon l’agence officielle Xinhua. Par ailleurs, l’aéroport se préparerait à rouvrir prochainement. Les entreprises devraient quant à elles pouvoir commencer à reprendre du service mercredi 12 mars. De très bonnes nouvelles pour les habitants confinés qui commencent à manifester leur impatience, notamment en raison de problèmes d’approvisionnement. 

Disney, Starbucks et Ikea reprennent progressivement du service   

Aux portes de Hubei, la province de l’Anhui a quant à elle annoncé que ses trois derniers patients avaient pu partir de l’hôpital, selon Chine nouvelle. Dans le nord-ouest du pays, la province de Quinghai se prépare à rouvrir quelques écoles cette semaine. Dans le Sud, à Shanghai, un nombre limité de boutiques, de restaurants et un hôtel du complexe Disneyland ont rouvert lundi. Le parc d’attractions reste toutefois fermé. Le personnel devra appliquer de strictes mesures d’hygiène et les visiteurs devront à notamment se soumettre un contrôle de température à leur arrivée et porter un masque en permanence, a expliqué l’entreprise. Il s'agit de la “première étape d'une réouverture progressive”, a-t-elle indiqué, sans préciser quand le parc pourrait de nouveau fonctionner comme à l’ordinaire.

L’entreprise suédoise Ikea a elle aussi indiqué que plus de la moitié de ses trentaines de magasins étaient désormais accessibles au public, tandis que l’américain Starbucks s’est félicité de la la réouverture de 85% de ses 4 300 cafés dans le pays. Enfin, Cainiao, filiale logistique du géant du commerce en ligne Alibaba, a repris quasi totalement la livraison de ses colis dans l’Empire du Milieu. 

Dans le même temps, le trafic routier reprend peu à peu dans l’ensemble du territoire. Les déplacements restent toutefois très inférieurs à avant le début de l’épidémie : 85 % à Pékin et -66 % à Shanghai. Qui plus est, très peu de gens osent encore s’aventurer à l’extérieur de chez eux sans masque.

Les autorités redoutent une deuxième vague de contamination 

Toutefois, la Chine ne saura si elle a gagné sa guerre contre le coronavirus qu’après le retour de tout le monde au travail et la réouverture complète des écoles. Les autorités redoutent une deuxième vague de contamination quand tous les travailleurs migrants auront repris leur poste. A l’heure actuelle, ils sont nombreux à être bloqués dans leurs provinces natales et le taux de reprise de l’activité n’est pour l’instant que de 60% dans les provinces industrielles du Guangdong et du Zhejiang.

Qui plus est, pour éviter que le pire ne se reproduise, le pays renforce ses contrôles aux aéroports. Il s’agit d’identifier les personnes ayant voyagé dans des zones touchées comme la Corée du Sud ou l’Iran (quatre des 40 cas recensés dimanche concernent des voyageurs venant d’Iran) et de mettre en place des quarantaines pour ces celles-ci.

Au total, plus 80 700 personnes ont été contaminées en Chine continentale depuis le début de l’épidémie de Covid-19 et 3 122 en sont mortes.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité