Publicité

QUESTION D'ACTU

Nouvelles mesures

Coronavirus : les rassemblements de plus de 1 000 personnes interdits

Rassemblements de plus de 1 000 personnes désormais interdits, plan blanc dans les établissements de santé, facilitation de la télé-médecine...le gouvernement a annoncé dimanche 8 mars de nouvelles mesures pour tenter de limiter la propagation du coronavirus. 

Coronavirus : les rassemblements de plus de 1 000 personnes interdits superoke/iStock

  • Publié le 09.03.2020 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le coronavirus a contaminé 1 126 personnes en France et causé la mort de 19 patients
  • Le gouvernement a interdit les rassemblements de plus de 1 000 personnes et déclenché un plan de mobilisation des hôpitaux
  • Les téléconsultations sont facilitées et ne nécessitent plus de consultation physique préalable

Face à l’épidémie de coronavirus qui “progresse dans certains territoires dans lesquels l’activité virale est très dynamique”, la France se prépare au passage au stade 3 de l’état d’alerte, “inexorable”, selon le président Emmanuel Macron. Si nous n’y sommes pas encore, le gouvernement a annoncé dimanche 8 mars de nouvelles mesures restrictives, dans l’espoir d’enrayer la propagation du Covid19, qui, selon les derniers chiffres officiels, a pour l’heure contaminé 1 126 personnes. Parmi elles, 19 en sont décédées. Le point.

1/ Les rassemblements de plus de 1000 personnes sont désormais interdits

Les rassemblements de plus de 5 000 personnes étaient déjà interdits sur l’ensemble du territoire, désormais la restriction tombe à 1 000. Des exceptions sont toutefois prévues pour les “évènements considérés comme utiles à la vie de la nation” tels que les concours, le recours aux transports en commun et les manifestations. Si ces dernières restent autorisées, ces mesures vont “avoir un impact indéniable sur l’exercice des droits démocratiques fondamentaux,critiquent les syndicats (CGT, FO, FSU et Solidaires) et organisations de jeunesse (FIDEL, MNL, UNL et UNEF), hostiles à la réforme des retraites, dans un communiqué. En effet, selon eux, “nombre de personnes vont éviter de participer dans les semaines à venir à toute initiative publique”.

Concernant les évènements sportifs, le match de la Ligue des champions opposant le Paris-Saint-Germain et le Borussia Dortmund mercredi 11 se jouera à huis-clos. Celui-ci “peut devenir la doctrine du gouvernement” afin de permettre “la continuité sportive”, a déclaré la ministre des Sports, Roxana Maracineanu. De même, la ministre des Sports a préconisé que les matchs de Ligue 1 se déroulent à huis-clos jusqu'au 15 avril. Dans la même logique, une forme de huis-clos a également été décidée sur la course cycliste Paris-Nice, sans public dans les zones de départs et d'arrivées d'étape. “Des restrictions d'accès au public seront organisées sur les sites des départs et des arrivées des étapes par la mise en place d'un sas de protection à 100 mètres du podium pour les départs et à 300 mètres pour les arrivées”, a précisé Amaury Sport Organisation. Ce lundi, Roxana Maracineanu a en revanche annoncé que la dernière journée du Tournoi des six nations serait reportée à octobre. Au niveau culturel, la Philharmonie de Paris a indiqué qu’elle annulait à partir de ce lundi soir tous ses concerts. 

2/ Des mesures pour la bonne tenue des élections municipales

Les élections municipales faisant partie de ces “moments utiles à la vie de la nation”, elles ne seront nullement reportées et auront bien lieu dimanche 15 et 22 mars. Des “mesures barrières”, comme ne pas se serrer la main, ne pas se faire la bise, utiliser des mouchoirs à usage unique ou encore éternuer dans son coude, seront rappelées par de petites affichettes dans les bureaux de vote. Par ailleurs, les files d’attente seront gérées pour “limiter les situations de promiscuité prolongée”a annoncé le Premier ministre Edouard Philippe dans une lettre dévoilée par Le Monde.

D’autres questions, relatives aux surfaces de contact que constituent les bulletins de vote, les stylos utilisés pour l’émargement, le nettoyage régulier, le cas échéant, des machines à voter, et le nettoyage des bureaux de vote, pourront faire l’objet de recommandations complémentaires”détaille-t-il. Qui plus est, “une attention particulière sera apportée aux procurations” des personnes ne pouvant se déplacer “en particulier pour des raisons liées à la situation sanitaire”, comme les personnes âgées vivant en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) ou des malades. Par ailleurs, à Mulhouse, foyer majeur du virus, des gants chirurgicaux et du gel hydroalcoolique seront mis à disposition des électeurs.

3/ Plus de 300 000 élèves contraints de rester chez eux 

A partir de ce lundi 9 mars, des établissements scolaires seront fermés dans les foyers les plus actifs du coronavirus. Dans le Haut-Rhin et l’Oise, départements particulièrement touchés, toutes les écoles et les crèches sont désormais fermés pendant au moins deux semaines. Ainsi, 165 000 élèves de l’Oise et 127 000 du Haut-Rhin devront suivre leurs cours à distance. En Corse, la préfecture de Corse-du-Sud a annoncé la fermeture pour deux semaines de tous les établissements scolaires d’Ajaccio, aujourd’hui considérée comme un foyer de contamination (23 cas sur 28 recensés en Corse). Environ 10 000 élèves devraient être concernés par cette mesure.

4/ Facilitation des télé-consultations et plan blanc

Pour éviter une saturation du système hospitalier, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé le déplafonnement du nombre d’heures supplémentaires pour les personnels hospitaliers et un assouplissement des conditions d’exercice de la télé-médecine. “J’ai décidé de lever l’obligation de passer [en amont]par son médecin traitant (…) avant la réalisation d’une consultation à distance”, a-t-il expliqué.

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, les établissements sanitaires doivent également se préparer à déployer le plan blanc, qui leur permet de mobiliser en interne de tous les moyens dont ils disposent, humains et matériels. Pour les Ehpad, un plan bleu est prévu pour augmenter le personnel et empêcher l’isolement des résidants.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité