Publicité

QUESTION D'ACTU

Adolescence

La formation à l'attention assistée par ordinateur pourrait réduire l'anxiété chez les enfants et les adolescents

L'utilisation de la formation de l'attention par ordinateur peut aider à réduire l'anxiété chez les patients difficiles à traiter.

La formation à l'attention assistée par ordinateur pourrait réduire l'anxiété chez les enfants et les adolescents Fizkes/iStock

  • Publié le 31.12.2019 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Aux Etats-Unis, 30 à 50 % des jeunes souffrent de trouble d’anxiété, et la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) actuelle n'ayant pas donné les résultats escomptés. Les scientifiques de l'université internationale de Floride ont constaté que l'utilisation d'une formation à l'attention assistée par ordinateur pourrait réduire l'anxiété chez les enfants et les adolescents. L’étude, publiée dans le Journal of the American Academy of Child and Adolescent Psychiatry (JAACAP), fournit une stratégie plus efficace pour les enfants et les adolescents souffrant de troubles anxieux qui ne répondent pas à la TCC. 

Selon Jeremy Pettit, professeur au département de psychologie et au Center for Children and Families de la Florida International University, “la thérapie cognitivo-comportemantale est le principal traitement psychosocial fondé sur des données probantes. Il est donc essentiel de disposer d'autres options de traitement pour cette population, étant donné que l'anxiété persistante est associée à la détresse, à une altération du fonctionnement, ainsi qu’à un risque élevé d'autres troubles psychiatriques et de suicide.”

L’ordinateur pour réduire l’anxiété

Le chercheur a pris 64 participants, âgés de 7 à 16 ans, qui ont été inclus dans l'étude après des évaluations détaillées afin de vérifier que la thérapie cognitive comportementale manuelle n'a pas réussi à les soulager. 

Le chercheur a administré aux participants l'une des deux formes de formation à l'attention assistée par ordinateur. Dans un cas, le traitement de modification du biais de l'attention a permis d'orienter l'attention vers des stimuli neutres et de l'éloigner des stimuli menaçants. Dans le second, la formation sur le contrôle de l'attention a formé l'attention à l'égard des stimuli neutres et des stimuli menaçants de façon égale. Les chercheurs ont constaté que les deux formes de formation informatisée de l'attention aidaient les participants à réduire les symptômes d'anxiété. 

Des résultats plus que concluants

Selon l’étude, 50 % des personnes qui ont suivi pendant quatre semaines la formation à l'attention ne répondaient plus aux critères de leur diagnostic primaire d'anxiété, tel que défini dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV).

Selon l'autre co-autrice principale de l'article, Wendy Silverman, PhD, professeure à l'école de médecine de l'université Yale, “la formation de l'attention est un complément prometteur pour les enfants qui ne répondent pas à la thérapie cognitivo-comportementale. Les universités de Yale et de Floride mènent actuellement une étude de traitement sur deux sites afin de mieux comprendre comment la formation de l'attention produit des effets de réduction de l’anxiété, et les résultats de cet article nous donnent un début prometteur.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité