Publicité

QUESTION D'ACTU

Le sucre et ses dangers

Comment une alimentation trop riche en sucre modifie le cerveau

Plus nous mangeons de sucre, et plus nous voulons en manger… Un véritable cercle vicieux, qui montre comment une alimentation trop riche en sucre peut transformer notre cerveau.

Comment une alimentation trop riche en sucre modifie le cerveau ALLEKO / istock

  • Publié 30.11.2019 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L’Organisation mondiale de la santé recommande de limiter sa consommation de sucre ajoutés à 5% de notre apport calorique quotidien, soit environ 25 grammes. Or, il est parfois difficile de résister aux gâteaux, pâtisseries, glaces et autres sodas. Même si l’on sait bien que manger trop de sucre peut faire prendre du poids, provoquer du diabète ou encore des caries dentaires. Dans The Conversation, la neuroscientifique Amy Reichelt, de la Western University (Ontario, Canada), explique en quoi notre cerveau semble être "programmé" pour avoir encore et toujours envie de manger du sucre. Dans ses recherches, elle tente de comprendre comment notre mauvaise alimentation change notre comportement et notre cerveau.

Nous sommes programmés pour aimer le sucre

D’abord, le corps a besoin de sucre pour fonctionner. Enfin, plus précisément de glucose. Il permet d’alimenter les cellules qui composent notre corps, y compris celles du cerveau, les neurones. Au fur et à mesure de l’évolution humaine, nous avons commencé à apprécier les aliments sucrés car ils constituaient une très bonne source d’énergie. De plus, le sucre alimente notre système de récompense situé justement dans le cerveau. Lorsque l’on consomme un aliment sucré, nos neurones libèrent une substance chimique, la dopamine. Cette dernière signale qu’un évènement est positif. Seulement, quand le système de récompense se déclenche, cela nous pousse à répéter les mêmes comportements.

De plus en plus de mal à résister…

Ce processus peut nous faire demander s’il est possible de devenir dépendant au sucre, car il est identique à celui concernant l’usage de drogues. Et cela, même si la nourriture est nécessaire à notre survie. Cette question divise d’ailleurs la communauté scientifique. Toutefois, il est sûr qu’une alimentation trop sucrée modifie certains processus cérébraux. Ainsi, un réseau de neurones inhibiteurs permet de réguler nos comportements. Par exemple d’éviter de se jeter sur des mets trop gras ou trop sucrés lorsque l’on a faim. Ces neurones sont situés dans le cortex préfontal, qui est impliqué dans la prise de décision, la maîtrise des impulsions et la capacité de retarder la récompense. Or, une étude menée sur des rats a démontré qu’une alimentation trop riche en sucre peut altérer ces neurones. Les rats avaient du mal à contrôler leur comportement et prendre des décisions. Plus on mange de sucre, moins on arrive à résister par la suite. Un véritable cercle vicieux.

… à en perdre la mémoire !

Enfin, une autre partie du cerveau est altérée par les mets trop sucrés: la mémoire. Les rats qui avaient mangé des aliments riches en sucre ont moins réussi à se rappeler s’ils avaient vu des objets à des endroits précis. En réalité, le sucre altère l’hippocampe. La formation de neurones est réduite alors qu’ils sont essentiels pour coder les souvenirs.

Toutefois, si vous être un grand amateur de sucre, rien n’est perdu. Le cerveau a de grandes capacités de plasticité. Il peut donc reprendre de bonnes habitudes si l’on réduit sa consommation de sucre, que l’ont fait du sport. Privilégiez également, dans votre régime alimentaire, les produits riches en oméga-3: huile de poisson, noix et graines. Il existe aussi des alternatives au sucre, qu'il est toujours temps de connaitre. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité