Publicité

QUESTION D'ACTU

Grossesse

La dépression pendant la grossesse peut être causée par une inflammation

Le corps perçoit la grossesse comme une inflammation, et va tout faire pour la traiter, quitte à réduire le taux de sérotonine et déclencher une dépression… 

La dépression pendant la grossesse peut être causée par une inflammation TatyanaGI/iStock

  • Publié 27.11.2019 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


La grossesse et l'accouchement sont des étapes importantes dans la vie d’une femme, qui provoquent également leurs lots de stress - surtout en raison du changement de vie massif qu'ils entraînent. Bien qu'une certaine anxiété soit parfaitement naturelle, les choses deviennent difficiles lorsqu'une mère souffre de dépression. Une nouvelle étude publiée par une équipe de chercheurs de l'Institut de recherche Van Andel (Etats-Unis) dans l’édition de novembre de la revue Brain, Behavior and Immunity attribue cette dépression sévère à l'inflammation. 

Inflammation et dépression

Selon Lena Brundin, professeure agrégée à l'Institut Van Andel et autrice principale de l'étude, il y a encore beaucoup de chemin à parcourir dans notre compréhension de la dépression liée à la grossesse. “Biologiquement parlant, la grossesse est un événement inflammatoire majeur qui peut bouleverser de nombreux processus moléculaires quotidiens de l'organisme. Si nous pouvons mieux comprendre ces irrégularités, cela peut mener à de nouvelles idées sur la meilleure façon de traiter la dépression périnatale”, explique-t-elle. Pour ce faire, des chercheurs des Pine Rest Christian Mental Health Services et de l'université de l'État du Michigan ont analysé des échantillons de sang de 165 patientes volontaires qui faisaient partie du Pine Rest Mother and Baby Program, et de la clinique d'obstétrique et de gynécologie de Spectrum Health, à Grand Rapids (Michigan). 

Les chercheurs ont découvert l'implication de plusieurs facteurs inflammatoires dans l'apparition et la gravité de la dépression liée à la grossesse. Lors des tests, les taux d’IL-6 et d’IL-8, deux substances chimiques inflammatoires appelées cytokines, ont augmenté tandis que les taux d'IL-2, qui joue un rôle clé dans la fonction immunitaire, ont diminué. De même, le niveau de sérotonine, l’hormone responsable de l’humeur, s’est également réduits, notamment parce que le tryptophane, qui est nécessaire à la production de sérotonine, est également utilisé pour produire de la kynurérine, qui est associée à l'inflammation. Dans cette configuration, le corps préfère répondre à ce qu’il considère comme une inflammation (la grossesse) plutôt que de réguler l’humeur. Ainsi, les symptômes de la dépression s'intensifient avec la baisse de sérotonine: plus les taux de sérotonine sont faibles, plus les symptômes de dépression sont importants. 

Combattre le blues

Erich Achtyes, psychiatre à Pine Rest, professeur agrégé à l'État du Michigan et auteur principal de l'étude, explique que l'inflammation est une partie normale du système immunitaire et que c'est ce qui empêche le système immunitaire de la mère d'attaquer le foetus en début de grossesse. Néanmoins, lorsque la réponse inflammatoire est prolongée ou excessivement intense, elle peut conduire à la dépression. Elle espère que cette nouvelle étude ouvrira la voie à des interventions ciblant les femmes à risque de dépression périnatale inflammatoire. 

La dépression liée à la grossesse touche une femme sur cinq. Elle représente une affection médicale grave qui, lorsqu'elle s'intensifie, peut nécessiter une hospitalisation. La dépression apparaît pendant la grossesse et s'aggrave après l'accouchement. Jusqu'à 14 % des femmes ont même des idées suicidaires pendant la grossesse, ce qui souligne le besoin urgent de thérapies pour traiter cette condition. De plus, une étude menée par des chercheurs du King's College, à Londres, a établi un lien entre la dépression périnatale et les changements biologiques chez le bébé. Cela suggère que la dépression pendant la grossesse peut avoir des conséquences biologiques à long terme pour l'enfant, en plus de perturber les liens mère-enfant et le bien-être de la famille. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité