Publicité

QUESTION D'ACTU

Dépistage

Coloscopie à 50 ans : Will Smith donne l’exemple en vidéo

La coloscopie qui permet de détecter les risques de cancer du côlon est vivement recommandée pour toute personne à partir de 50 ans. Pour appuyer les messages sur cette nécessaire prévention, l’acteur américain Will Smith a diffusé sur sa chaîne YouTube une vidéo de son examen. Une initiative louable, quand on sait que ce cancer colorectal reste le 3e cancer le plus fréquent chez l’homme.

Coloscopie à 50 ans : Will Smith donne l’exemple en vidéo Capture vidéo/YouTube

  • Publié 09.11.2019 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


La coloscopie  est un examen jugé souvent désagréable mais qui est essentiel dans la prévention du cancer colorectal qu'il permet de guérir dans neuf cas sur dix. En 2017, ce cancer asymptomatique a touché 24 035 hommes et 20 837 femmes en 2017 et a causé 17 684 décès estimés, ce qui en fait le 3e le plus fréquent chez l’homme, après les cancers du poumon et de la prostate.

Recommandée pour toute personne de cinquante ans ou plus, la coloscopie consiste à explorer la paroi interne du gros intestin (côlon) à l’aide d’un endoscope introduit par l’anus, technique invasive qui rebute de nombreuses personnes concernées qui repoussent sans cesse le moment de faire cet examen.

Pour rappeler son importance, l'acteur américain Will Smith qui a fêté ses 51 ans au mois de septembre, a mis en scène sa coloscopie sur sa chaîne YouTube : dans une vidéo, il documente avec humour son examen réalisé dans un établissement de Miami, en Floride. "J’ai la cinquantaine donc on doit fouiller dans mes affaires", explique-t-il au début de la vidéo.

Une lésion pré-cancéreuse retirée

S’il ne se départit jamais de son humour, Will Smith ne cache rien non plus à ses fans : ni sa crainte à l’idée de subir l’examen, ni son look en blouse d’hôpital. En l’espace des 17 minutes que dure le document, la star dévoile aussi toutes les étapes de l’opération : d’abord son arrivée à l’hôpital, puis les heures qui ont suivi la coloscopie où il apparaît groggy par l’anesthésie, et enfin les résultats, qu’il fait ensuite commenter par son médecin personnel, le Dr Ana Stanford.

Dans le cas de Will Smith, la réalisation de cette coloscopie s’est avérée essentielle : l’acteur révèle ainsi que la présence d’un "polype, une lésion pré-cancéreuse" a bien été détectée, et qu’elle a heureusement pu lui être retirée pendant l’intervention.

Grâce à cette vidéo, Will Smith entend bien sensibiliser les femmes et les hommes de plus de 50 ans à l’importance du dépistage du cancer colorectal et donc à la réalisation d’une coloscopie. "Tout va bien. C’était intéressant. La santé est notre plus grande richesse", rappelle-t-il en guise de conclusion.

Un message d'autant plus important que, selon Santé Publique France, seul un tiers de la population concernée réalise ce test, alors qu’il faudrait atteindre au moins 45% de la population pour obtenir une efficacité minimale. Le point encourageant est que son utilisation augmente lentement : 33,5 % sur la période 2016/2017 versus 29 % sur la période 2015/2016.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité