Publicité

QUESTION D'ACTU

Mise au point

Perte de poids : le froid peut-il aider ?

Cryothérapie, cryolipolyse et douches froides sont autant de moyens de brûler des calories. Toutefois, il est indispensable d'allier ces pratiques à une alimentation saine et à une pratique sportive régulière. Pourquoi Docteur fait le point. 

Perte de poids : le froid peut-il aider ? HDesert/iStock

  • Publié 05.11.2019 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est bien connu, le froid fait brûler des calories. Mais n’en déduisez pas qu’il vous suffira de sortir peu couvert l’hiver ou de couper le chauffage chez vous pour perdre du poids. Au pire, vous tomberez malade. Au mieux, il ne se passera pas grand chose. Le froid peut toutefois avoir des effets bénéfiques sur la cellulite et aider à brûler les mauvaises graisses. Le tout, accompagné d’une alimentation saine et d’un exercice physique adapté bien sûr. Pourquoi Docteur fait le point.    

Qu’est ce qui se passe dans notre organisme quand nous avons froid ? 

Chez l’homme, quelle que soit la température extérieure, celle du corps varie de 36,5°C à 37°C. Cette moyenne reste en place grâce à un système de thermorégulation qui nous fait dépenser 150 calories par jour. Quand l’air autour de nous est froid, notre métabolisme lutte pour nous maintenir à 37°C, ce qui entraîne donc une hausse du nombre de calories brulées. Toutefois, pour que la différence se voit sur la balance, il est indispensable d’accompagner cette perte de calories d’une pratique alimentaire saine. 

Les douches froides

Quand vous prenez une douche froide, la température de votre corps baisse brutalement. Pour produire de la chaleur, votre corps va utiliser les graisses brunes dites bonnes graisses. Ces dernières brûlent les calories au lieu de stocker les lipides comme la graisse blanche et ont pour objectif de produire de la chaleur pour éviter l’hypothermie. Pour augmenter cette quantité de bonne graisse, passez dix minutes par jour sous une douche en dessous de 16 degrés. Le plus efficace est de commencer à 38 degrés. Au bout de deux minutes, commencez à réduire progressivement la température en plaçant le pommeau de la douche au niveau des pieds. Puis, remontez progressivement vers votre tête. Essayez de tenir entre 3 et 5 minutes à une température d’environ 30° dans un premier temps, puis à 20° pendant plusieurs jours pour finir par 14°. Outre la perte de poids, les douches froides sont également idéales pour raffermir la peau, améliorer la circulation du sang et dégonfler les jambes. 

La natation en eau froide

Qu’il s’agisse de l’océan, de la mer ou d’un lac, n’hésitez pas à vous jeter à l’eau, même en plein hiver. En plus de la dépense énergétique, la natation en eau froide booste les défenses immunitaires et améliore la qualité du sommeil. Autant d’éléments qui permettent de rester en forme et de maintenir une bonne hygiène de vie et un poids stable. 

La cryothérapie corps entier  

La cryothérapie corps entier consiste à exposer l’organisme pendant deux à trois minutes à un froid intense allant de -110 à -170 °C. En moyenne, lors d’une séance, le corps brûle entre 500 et 800 calories, en fonction des personnes. “Parce qu’elle permet de brûler des calories en seulement quelques minutes, cette technologie peut participer à une cure d’amaigrissement et former une véritable synergie en plus d’un régime alimentaire et de la pratique d’un sport”, est-il écrit sur le site cryojetsystem-France

Récemment, des experts de l’Inserm ont toutefois mis en garde contre la cryothérapie. D’après eux, l’efficacité thérapeutique de cette pratique n’a pas encore été suffisamment prouvée par la science et de nombreux effets secondaires auraient été rapportés par les usagers tels que des brûlures, des maux de tête ou encore de l’urticaire chronique au froid. Rappelons par ailleurs que dans les 24 heures précédant une séance de cryothérapie corps entier, il ne faut pas s’épiler ou se mettre de la crème. 

La cryolipolyse

Si les effets de la cryothérapie corps entier sur la cellulite n’ont pas été prouvés scientifiquement parlant, en revanche, il existe une technologie dérivée de la cryothérapie dont l’efficacité sur les cellules graisseuses situées dans le tissu adipeux, appelées adipocytes, a été démontrée : la cryolipolyse. Cette pratique est réalisée par un médecin spécialisé comme un dermatologue. Après avoir étudié la partie du corps à traiter (cuisses, hanches, ventre, genoux, dos), l’expert y applique une ventouse liée à une machine qui injectera du froid (la température descend en général autour des -8 degrés) et aspirera les bourrelets pendant 45 minutes à une heure. Cette pratique peut également être réalisée dans certains instituts de beauté pour une trentaine d’euros la séance. Sous l’effet du froid, les adipocytes sont naturellement éliminés par le système circulatoire et les résultats visibles à partir d’un mois de traitement. Le nombre de séances nécessaires varie en revanche d’une personne à l’autre. 

Soyez toutefois préparé aux effets secondaires : quelques jours après une séance, vous pourrez souffrir de courbatures ou observer des plis bizarres sur votre peau. Comme pour la cryothérapie, évitez d’appliquer de la crème sur la zone exposée au froid ou d’y garder un piercing. 

Rappelons qu’il est indispensable d’accompagner ce traitement d’une alimentation saine et équilibrée. Dans le cas contraire, les adipocytes détruits seront vite remplacés par de nouvelles cellules graisseuses qui reviendront se greffer dans le tissu adipeux. Aussi, cette solution minceur doit être utilisée par des personnes en cours de régime où dont le poids est déjà stable.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité