Publicité

QUESTION D'ACTU

Vapotage

Cigarette électronique : elle n'est pas toujours la cause du tabagisme des adolescents

Si des adolescents passent de la cigarette électronique au tabagisme, ce serait lié à d’autres facteurs que le vapotage. C’est ce que conclut une recherche américaine. 

Cigarette électronique : elle n'est pas toujours la cause du tabagisme des adolescents licsiren/istock

  • Publié 04.11.2019 à 21h00
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est l’une des nombreuses inquiétudes sur la cigarette électronique. Elle pousserait les adolescents à fumer de “vraies” cigarettes. Dans Nicotine & Tobacco Research, des chercheurs concluent que les jeunes vapoteurs seraient déjà prédisposés à fumer avant même qu’ils ne commencent la cigarette électronique.

1 lycéen américain sur 5 vapote

D’après des travaux précédents, l’usage de la cigarette électronique serait aujourd’hui plus importants chez les jeunes que chez les adultes aux États-Unis. En 2018, 20% des lycéens américains vapotaient. En février 2019, la revue Journal of American Medical Association publiait une étude sur le risque de tabagisme chez les jeunes. Les jeunes utilisateurs de cigarette électronique ont 4 fois plus de risque de devenir des fumeurs. 

Une liste de facteurs de risque 

Dans cette nouvelle recherche, les scientifiques ont établi une liste de 14 facteurs de risque de vapoter ou de fumer : avoir des parents ou des proches qui fument, l’impulsivité, la dépression ou encore être un délinquant. Des sondages ont été réalisés entre 2015 et 2016 auprès de plus de 12 000 adolescents. Ceux qui avaient déjà utilisé une cigarette électronique avaient 17 fois plus de risques d’avoir déjà fumé une cigarette normale, et 36 fois plus d’en fumer régulièrement. Selon les conclusions de cette étude, la cigarette électronique n’augmenterait pas le risque de devenir fumeur par la suite, ce serait des facteurs extérieurs, compris dans les 14 recensés par les chercheurs, qui en seraient la cause. “Il est vraiment difficile de séparer statistiquement les effets de la cigarette électronique des effets d’autres facteurs de risque, précise l’autrice de l’étude Arielle Selya. Mon étude plaide pour une propension pré-existante à fumer, et montre que la cigarette électronique n’a qu’un effet réduit voire pas d’effet sur le tabagisme conventionnel.” La scientifique appelle toutefois à la prudence et recommande de poursuivre les recherches sur le sujet. 

Une maladie mystérieuse touche les vapoteurs 

Aux États-Unis, les autorités veulent réduire l’utilisation des cigarettes électroniques chez les jeunes. Donald Trump a annoncé en septembre dernier l’interdiction des produits aromatisés. Seul le goût tabac sera autorisé à la vente. En parallèle, une maladie inquiétante frappe les vapoteurs depuis juillet, outre-Atlantique, 26 personnes sont décédées probablement à cause d'une maladie pulmonaire liée au vapotage. Entre France, entre 1,2 et 1,5 million de personnes utilisent quotidiennement une cigarette électronique. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité