Publicité

QUESTION D'ACTU

Une habitude risquée

Utilisation de cotons-tige : une Australienne atteinte de surdité modérée après avoir frôlé la mort

A force d'utiliser des cotons-tige, une Australienne a développé une infection ayant entraîné une surdité modérée. D'après son médecin, elle aurait pu y perdre la vie. Récit de cette mésaventure.

Utilisation de cotons-tige : une Australienne atteinte de surdité modérée après avoir frôlé la mort daizuoxin/iStock

  • Publié 29.08.2019 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les spécialistes mettent souvent en garde contre les dangers des cotons-tiges mais beaucoup de gens continuent malgré tout à se laver les oreilles avec. Peut-être cette histoire les amènera-t-elle à changer leurs habitudes d’hygiène. Une Australienne de 37 ans a développé une grave infection des oreilles qui aurait lui a partiellement fait perdre l'ouïe et aurait pu lui coûter la vie. 

Utilisatrice quotidienne de coton-tige, Jasmine commence un jour à développer des douleurs au niveau de l'oreille. "Je souffrais de perte auditive et d’un bruit exaspérant dans mon oreille gauche pendant des années. Maintenant, j'avais aussi mal aux oreilles", rapporte-elle au magazine local That’s Life qui relate son histoire en publiant des images de son oreille, gonflée et en sang. Inquiète, elle se rend alors chez le médecin qui lui diagnostique immédiatement une infection au niveau des oreilles. Il lui prescrit alors un traitement à base d’antibiotiques. Malgré tout, la situation continue d’empirer : alors qu’elle se nettoye les oreilles, Jasmine découvre des traces de sang. 

Elle se décide alors à consulter un spécialiste ORL qui, après de nombreux tests, lui demande de s'asseoir et lui dit : "Vous auriez dû venir me voir il y a quatre ou cinq ans". "J’ai senti ma poitrine se serrer", raconte alors la jeune femme. "Si vous aviez attendu plus longtemps, vous seriez morte", poursuit-il avant de lui annoncer qu’elle est atteinte d’une "surdité modérée à l’oreille gauche" en raison d’une infection bactérienne qui lui aurait rongé une partie du crâne située derrière l’oreille. D’après l’expert, cette dernière aurait été provoquée par des fibres de coton, qui, restées bloquées dans l’oreille, laissaient échapper des bactéries qui ont attaqué l’os crânien.

D’autres histoires similaires ont déjà été rapportées

"Vous avez besoin d'une opération chirurgicale", lui dit-il. Fort heureusement, cette dernière se passe bien et la patiente va aujourd’hui beaucoup mieux, bien que son audition soit toujours très faible. Elle profite désormais de sa terrible mésaventure pour faire de la prévention contre les cotons-tige. "J'essaie maintenant de mettre tout le monde en garde contre les dangers d'une utilisation abusive des cotons-tiges", raconte-t-elle à That’s Life.

Cette histoire n’est pas sans rappeler celle d’un Anglais de 31 ans victime d’une infection au crâne à cause d’un coton-tige. En mars, la presse avait rapporté le cas de cet homme qui s’était présenté aux urgences se plaignant de convulsions. Les médecins avaient alors découvert dans son conduit auditif un morceau de coton-tige oublié depuis des années. Celui-ci avait provoqué une infection grave qui s’était propagée à la paroi du cerveau.  

Face à ce genre d’affaires, les spécialistes mettent souvent en garde contre les cotons-tige. Sur son site, l’Académie américaine d’otorhinolaryngologie rappelle que s’enfoncer des bâtonnets dans les oreilles pour se les nettoyer peut affecter l’ouïe, entraîner des acouphènes ou même perforer les tympans. Elle recommande donc aux gens de laisser leurs oreilles tranquille : le cérumen de nombreuses propriétés bénéfiques, il protège des bactéries, des champignons et des corps étrangers et lubrifie la peau du conduit auditif.

Laisser le cérumen en paix  

Aussi, à moins que vous ne développiez un bouchon de cire (accumulation bloquant partiellement ou complètement le conduit auditif de l’oreille), auquel cas il vous est conseillé d’aller voir un médecin, oubliez votre cérumen, assure Seth Schwartz, directeur du Centre "Ecoutez pour la vie", au Centre Medical Virginia Mason (Etats-Unis) au site Consumer Reports.

Et pour ceux qui souhaitent se laver les oreilles malgré tout, l’expert recommande non pas des bougies auriculaires (vous pourriez vous brûler) mais des gouttes à base d’huile ou d’eau. En effet, ces dernières ramollissent le cérumen, le faisant sortir de l’oreille naturellement. Autre méthode inoffensive pour vos oreilles : les remplir de liquide avec un kit spécial d’irrigation.

En France, une nouvelle loi a récemment été promulguée pour interdire les cotons-tige en plastique à partir du 1er janvier 2020. Si cette mesure a été prise dans le cadre de la loi sur la biodiversité, elle devrait permettre d’éviter de nombreux traumatismes au niveau des oreilles, se réjouissent les médecins.  

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité