Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Suivre les bons conseils pour sa santé cardiaque protégerait aussi de la démence

Suivre les bons conseils pour sa santé cardiaque, tels que contrôler sa tension artérielle et son cholestérol, aurait aussi un impact positif pour prévenir la démence.

Suivre les bons conseils pour sa santé cardiaque protégerait aussi de la démence Halfpoint/istock

  • Publié 09.08.2019 à 08h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Et si les “7 conseils de vie simples” de l’American Heart Association (AHA) pouvaient aussi vous protéger de la démence ? C’est ce qu’a essayé de démontrer la chercheuse Séverine Sabia du département d’Epidémiologie et des Maladies Neurodégénératives de l’Inserm à Paris. Les résultats de cette étude sont publiés dans la revue The BMJ.

Avec son équipe, elle a analysé le lien entre les directives de l’American Heart Association pour une santé cardiaque optimale, appelées les “7 conseils de vie simples”, et le risque de développer une forme de démence.

Voici les “7 conseils de vie simples” décrits par l’AHA : contrôler sa tension artérielle, contrôler son cholestérol, réduire son taux de sucre dans le sang, être actif, suivre un régime sain, perdre du poids, arrêter de fumer (ou ne pas commencer).

L’équipe de chercheurs a observé comment les personnes de 50 ans suivaient ces conseils et le lien avec l’apparition de formes de démence. 

Une étude sur 25 ans

Sabia et son équipe ont examiné les données relatives aux 7899 participants à l’étude, qui étaient tous des Britanniques, hommes et femmes, de 50 ans. Toutes ces personnes avaient participé à l’étude Whitehall II qui était une analyse de facteurs socio-comportementaux sur la santé à long terme. 

Au départ de l’étude, les participants étaient tous en parfaite santé cardiovasculaire et n’avait pas de démence. L’étude Whitehall II a commencé en 1985. Sabia et son équipe ont ensuite suivi les cas de démence jusqu’en 2017. 

Sur la période de suivi moyenne de 25 ans, 347 des 7 899 participants ont développé une forme de démence, en général autour de l’âge de 75 ans. 

Les chercheurs ont mesuré leur suivi des 7 conseils simples de vie grâce à des scores de 3 points. Au total, la santé cardiovasculaire était mesuré par la somme de ces points. Une mauvaise santé cardiovasculaire s'apparente à un score entre 0 et 6, une santé intermédiaire entre 7 et 11 et une santé optimale entre 12 et 14 points.

Un coeur en bonne santé pour un cerveau en bonne santé

Résultat : l’étude montre qu’un suivi assidu des “7 conseils de vie simples” était corrélé à un risque plus faible de démence plus tard dans la vie. Dans le groupe des participants avec une mauvaise santé cardiovasculaire, les cas de démence apparaissent à hauteur de 3.2 cas pour 1 000 personnes.

Aussi, un suivi assidu des “7 conseils de vie simples” à 50 ans était aussi corrélé à un volume cérébral plus important et un volume de matière grise plus important autour de l’âge de 70 ans. 

“Cette étude supporte l’intérêt de politiques publiques améliorant la santé cardiovasculaire dès 50 ans afin d’améliorer la santé cognitive,” notent Sabia et ses collègues.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité