Publicité

QUESTION D'ACTU

60 grammes chaque jour

Sexualité : manger des noix améliorerait la fonction érectile et la qualité des orgasmes

Manger quotidiennement 60 grammes de noix permettrait d'améliorer la qualité des orgasmes et la fonction érectile des hommes.

Sexualité : manger des noix améliorerait la fonction érectile et la qualité des orgasmes anna1311/iStock

  • Publié 30.07.2019 à 14h47
  • |
  • |
  • |
  • |


Pas un mois ne s’écoule sans qu’une étude scientifique ne fasse l’éloge des noix. Elles amélioreraient le développement cérébral des enfants à naître, la santé cardiovasculaire des diabétiques et les capacités physiques du commun des mortels. Et d’après des travaux parus fin juin dans la revue Nutrients, les noix permettraient également de booster la qualité des orgasmes et la fonction érectile.

Des données intéressantes quand on sait que des millions d’hommes souffrent de dysfonction érectile dans le monde. Ce trouble est définit comme "l'incapacité constante ou récidivante d'obtenir et/ou de maintenir une érection pénienne suffisante pour permettre un rapport sexuel" et affecte surtout les seniors. On parle de dysfonctionnement et non plus de simples troubles de l'érection quand cette incapacité dure pendant au moins 3 mois. 

Un nouveau régime alimentaire

Pendant 14 semaines, des chercheurs de l’Université de Rovira i Virgili en Espagne ont suivi 83 hommes en bonne santé âgés de 18 à 35 ans qui suivaient d’ordinaire un régime occidental. Ce dernier, contrairement au méditerranéen, est pauvre en fruits et légumes et riche en graisse animale. Les scientifiques les ont répartis en deux groupes : alors que le premier devait ajouter quotidiennement 60 grammes (l’équivalent de deux poignées) d’amendes, noisettes et noix à son alimentation habituelle, le second n’a rien eu à modifier. Par ailleurs, à la fin et au début de l’étude, les participants ont rempli un questionnaire standard à propos de leur fonction érectile et sexuelle et donné des échantillons de sang et d’urine. 

Ces derniers ont permis aux chercheurs de mesurer les niveaux d’oxyde nitrique, un composant qui aide les tissus musculaires du pénis à produire une érection, et de molécule sélectine E, un "marqueur de substitution de la fonction endothéliale érectile". Dans les parois des vaisseaux sanguins, l’endothélium aide à maintenir un équilibre entre dilatation et contraction, expliquent les chercheurs.  

Un lien entre régime méditerranéen et amélioration de la fonction endothéliale

Résultat des observations au terme de l’étude : comparé aux hommes du groupe de contrôle, les participants qui avaient ajouté des noix à leur régime ont rapporté une augmentation significative de niveaux de deux mesures de la fonction érectile et sexuelle : la fonction orgasmique et le désir sexuel. 

Ainsi "notre étude suggère que l'observance d'une alimentation saine complétée par des noix mélangées peut aider à améliorer le désir érectile et sexuel", notent les auteurs. Des recherches complémentaires menées sur des groupes plus larges doivent toutefois avoir lieu, admettent-ils. 

En 2018, une étude avait déjà fait le lien entre noix et qualité du sperme. Plus tôt, d’autres travaux avaient par ailleurs établi un lien entre le régime méditerranéen, riche en noix, et l'amélioration de la fonction endothéliale. Récemment, des chercheurs ont également montré que manger des pistaches pourrait améliorer la fonction érectile. Peut-être car ces aliments, comme les noix, contiennent "plusieurs antioxydants et de l'arginine, un précurseur de l’acide nitrique, un composé puissant qui augmente la vasodilatation", expliquent les scientifiques de l’étude actuelle. 

Entre 30 et 50% des hommes âgés de 40 à 70 ans concernés par des troubles de l’érection 

Outre l’alimentation, le fait de fumer, de ne pas faire assez de sport, d’être en surpoids, ou de boire trop d’alcool peut impacter la fonction érectile d’un homme en raison de leurs effets sur les vaisseaux sanguins et les nerfs. Les hommes souffrant d’un cancer de la prostate ou d’hypertension sont donc également plus exposés à ce genre de problèmes. Mais outre ces causes organiques, les troubles de l'érection peuvent bien sur avoir des causes psychologiques comme la fatigue, le stress ou la déprime. 

Si vous êtes concerné, pas de panique : entre 40 et 70 ans, entre 30 et 50 % des hommes souffrent de problèmes d'érection. Et ces chiffres ne risquent pas de diminuer, puisqu’en raison de l’allongement de l’espérance de vie, le nombre de cas de dysfonctions érectiles dans le monde devrait passer de 152 millions en 1995 à 322 millions en 2025.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité