Publicité

QUESTION D'ACTU

Technologies

Obésité : passer au moins 5 heures par jour sur son Smartphone augmente les risques

Les smartphones font aujourd’hui partie intégrante de nos vies. Les jeunes en sont les plus gros utilisateurs, et cela n’est pas sans risque pour la santé. 

Obésité : passer au moins 5 heures par jour sur son Smartphone augmente les risques monkeybusinessimages / istock

  • Publié 29.07.2019 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Réseaux sociaux, échanges de messages et recherches sur internet… Ces pratiques font désormais partie de notre quotidien. Et surtout de celui des jeunes, qui sont les plus accro à leur smartphone.

Plus on passe de temps sur son téléphone, plus l’activité physique baisse. Une nouvelle étude présentée à l’occasion de la Conférence de l’American College of Cardiology en Amérique latine démontre que les personnes utilisant leur smartphone au moins cinq heures par jour couraient un risque accru d’obésité de 43%.

Risque d’obésité et mauvaises habitudes

Pour mener à bien cette étude, les chercheurs ont analysé les habitudes de 1 060 étudiants de la faculté des sciences de la santé de l’université Simón Bolivar, en Colombie, entre juin et décembre 2018. Ce groupe était composé de 700 femmes et 360 hommes. La moyenne d’âge était respectivement de 19 ans et de 20 ans.

Les chercheurs ont en effet constaté que le risque d’obésité augmentait de 43% lorsque les participants passaient 5h ou plus par jour sur leur smartphone. De plus, les étudiants concernés étaient deux fois plus susceptibles de boire plus de boissons sucrées ou encore de consommer des fast food. Ils avaient également une activité physique réduite.

26% des personnes en surpoids et 4,6% des personnes obèses passaient plus de cinq heures par jour sur leur smartphone.

Une technologie qui peut être bénéfique pour la santé

"Il est important que la population en général sache et soit consciente que, même si la technologie mobile est sans aucun doute attrayante pour ses multiples objectifs, la portabilité, le confort, l’accès à d’innombrable services, sources d’informations et de divertissement, elle doit également être utilisée pour améliorer les habitudes et les comportements sains", estime Mirary Mantilla-Morrón, auteure principale de l’étude.

Elle poursuit: "passer trop de temps devant le smartphone facilite les comportements sédentaires, réduit le temps d’activité physique, ce qui augmente le risque de décès prématuré, de diabète, de maladie cardiaque, de différents types de cancer, de gêne ostéoarticulaire et de symptômes musculo-squelettiques."

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité