Publicité

QUESTION D'ACTU

Perte d'audition

Le port de prothèses auditives réduit le risque de démence

Selon une nouvelle étude, les personnes portant des prothèses auditives pour des problèmes auditifs liés à l’âge maintiennent un meilleur fonctionnement cérébral avec le temps que celles qui n’en portent pas.

Le port de prothèses auditives réduit le risque de démence Rawpixel/iStock

  • Publié 22.07.2019 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Mieux entendre pour prévenir la démence : voici la conclusion à laquelle est parvenue une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Université d’Exeter, en Angleterre, et par le King’s College de Londres, et présentée lors de la conférence internationale de l'Alzheimer's Association, à Los Angeles.

S’appuyant sur d’importantes recherches menées ces dernières années par la Lancet Commission on Dementia Prevention, Intervention and Care, ses auteurs avancent que la perte de l’audition est un important facteur de risque de la démence. Mais, selon eux, le port d’un appareil auditif pourrait atténuer ce risque en protégeant le cerveau du déclin cognitif.

De meilleurs résultats aux tests de mémoire et d’attention

La démence est une maladie neurodégénérative souvent confondue avec Alzheimer. Touchant aussi bien les hommes que les femmes, elle survient généralement entre 50 et 60 ans et est caractérisée par des troubles du langage et du comportement, ainsi que par une détérioration intellectuelle. Cet état, que l’on qualifie de "démence" à partir d’un certain seuil de sévérité, est dû à l’altération progressive de certaines parties du cerveau. Il réduit aussi l’espérance de vie des personnes qui en sont atteintes.

Pour estimer les bienfaits du port de prothèses auditives sur ce déclin cognitif progressif, les chercheurs ont recruté 25 000 personnes de 50 ans et plus, qui ont été réparties dans deux groupes et ont subi des tests cognitifs annuels pendant deux ans.

Il s’est avéré qu’à l’issue de cette période, le groupe équipé de prothèses auditives a obtenu de meilleurs résultats lors des tests d’évaluation de la mémoire de travail et d’attention que celui qui n’en portait pas. Lors des exercices de mesure de l’attention, les personnes portant un appareil auditif présentaient des temps de réaction plus rapides.

Une réduction d’un tiers du risque de démence

"Des recherches antérieures ont montré que la perte auditive est liée à une perte des fonctions cérébrales, de la mémoire et à un risque accru de démence. Notre travail est l'une des plus importantes études portant sur l'impact du port d'un appareil auditif et suggère que le port d'un appareil auditif pourrait en fait protéger le cerveau", affirme la Pre Anne Corbett, auteure principale des travaux. "Nous avons maintenant besoin de plus de recherche et d'un essai clinique pour le tester et peut-être l'intégrer dans les politiques afin d'aider les gens à rester en bonne santé plus tard dans la vie."

Selon son collègue, le Pr Clive Ballard, de la faculté de médecine de l'Université d'Exeter, le risque de démence pourrait être réduit d’un tiers si le déclin cognitif était pris en charge de manière précoce. Et le port de prothèses auditives dès les débuts de la perte d’audition peut devrait être envisagé comme une solution pour prévenir le risque de démence. "Au minimum, ça améliorera votre audition et ça pourrait vous aider à garder votre cerveau en forme", conclut-il.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité