Publicité

QUESTION D'ACTU

Éducation

Education : les parents froids impactent la santé de leurs enfants sur le long terme

Lorsque les parents n’encouragent pas beaucoup leurs enfants, cela a des conséquences sur leur santé tout au long de leur vie.  

Education : les parents froids impactent la santé de leurs enfants sur le long terme raspirator/istock

  • Publié 08.07.2019 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Éduquer correctement ses enfants est important pour leur développement social, mais les encourager et les soutenir préserve leur santé. Une étude de l’université de Loma Linda aux États-Unis montre qu’une éducation considérée comme "froide" accélère le vieillissement cellulaire des enfants.

Un vieillissement accéléré des cellules 

L’ADN humain, composé principalement de chromosomes, est réparti en différents brins. Ces derniers sont protégés par les télomères aux extrémités. Dans leur étude, réalisée avec 200 participants, les chercheurs ont constaté que ces composants sont plus courts de 25% chez les enfants dont l’éducation est froide, en comparaison aux enfants élevés de manière chaleureuse par leurs parents. 

Le stress dans la petite enfance, généré par cette éducation distante, serait à l’origine du raccourcissement des télomères. Ces fragments sont largement impliqués dans le vieillissement cellulaire : lorsqu’ils sont courts, il est accéléré. "Lorsque les télomères raccourcissent, le risque d’être atteint d’une maladie augmente, comme le décès prématuré", décrypte Raymond Knutsen, auteur de l’étude. 

Le poids et l’éducation auraient un impact  

Les scientifiques ont croisé plusieurs données pour approfondir leur recherche. Ils se sont intéressés à deux autres facteurs : l’indice de masse corporelle et l’éducation. L’impact d’une éducation distante sur la longueur des télomères était plus important chez les enfants moins éduqués et qui étaient en surpoids ou obèses pendant l’étude. "Cela suggère qu’un niveau d’éducation élevé et un IMC normal pourraient permettre une certaine résilience face à des parents peu chaleureux et au vieillissement cellulaire", souligne Raymond Knutsen.   

Une situation réversible ?

Les télomères intéressent la science depuis près de 50 ans. Leur taille diminue naturellement au fil des années à cause de la division cellulaire, nécessaire à notre organisme. Des chercheurs veulent inverser cette tendance grâce à la télomérase. Cette enzyme permettrait d’agrandir voire de réparer les télomères. Pour l’instant, seules des études sur les souris ont porté leurs fruits, mais peut-être que la télomérase pourrait devenir un jour le secret d’une jeunesse éternelle. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité