Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Hypertension : un médicament pourrait augmenter les risques de maladie intestinale

Les inhibiteurs calciques, utilisés dans le traitement de l'hypertension artérielle, pourraient augmenter le risque de développer la diverticulose colique, une maladie des intestins.

Hypertension : un médicament pourrait augmenter les risques de maladie intestinale digicomphoto/istock

  • Publié 05.07.2019 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Une récente étude, menée par une équipe de scientifiques de l’Imperial College London et publiée dans la revue Circulation, a analysé l’efficacité et les effets secondaires de trois médicaments fréquemment utilisés dans le traitement de l’hypertension artérielle : les inhibiteurs de l’ECA, les bêta-bloquants et les inhibiteurs calciques.

L’hypertension artérielle touche un adulte sur 10 dans le monde et augmente les risques d’attaque cardiaque et d’accident vasculaire cérébral (AVC). Il est souvent prescrit de changer de mode de vie mais aussi de prendre des médicaments. Cependant, alors que les trois médicaments en question sont ingérés par plusieurs millions de personnes, étudier leurs effets secondaires est compliqué et requière des études cliniques chères et longues.

Un risque de développer un diverticulose colique

Pour parer à ce problème, l’équipe de chercheurs a procédé à des études génétiques. Grâce à l’étude de variants des gènes qui correspondent aux protéines impliquées dans l'effet de ces médicaments, ils ont pu étudier l’efficacité des médicaments. La bonne nouvelle, c’est que les résultats restaient les mêmes concernant les attaques cardiaques et les AVC : traiter l’hypertension artérielle permet bien de baisser leurs risques.

Grâce à cette technique, l’équipe a aussi testé les risques de ces antihypertenseurs vis-à-vis d’environ 900 autres maladies. Ils ont eu la surprise de découvrir que les variant des gènes qui imitaient les effets des inhibiteurs calciques étaient liées à un risque plus important de développer un diverticulose colique, une maladie fréquente des intestins.

Des recherches plus approfondies sont nécessaires

Cette maladie créé de petits diverticules sur la paroi intestinale. Elle touche particulièrement les personnes âgées (près de 65% des plus de 85 ans). Lorsque ces poches s’infectent ou se rompent, la diverticulose colique peut mener à des urgences chirurgicales sévères.

Le lien trouvé entre inhibiteurs calciques et diverticulose colique doit maintenant être approfondi. "C’est la première fois que ce type de médicament contre l’hypertension artérielle est associé à la diverticulose colique, explique Dr Dipender Gill, co-auteur principal de l’étude. Nous ne sommes pas encore sûrs du mécanisme, même s’il est sûrement lié aux effets sur le fonctionnement des muscles intestinaux, qui se contractent pour transporter les aliments à travers les intestins."

Dr Gill précise cependant que ces résultats ne devraient pas changer les directives de prescriptions actuelles concernant l’hypertension artérielle et que les patients ne doivent en aucun cas arrêter leur traitement sans l’accord de leur médecin. C'est par contre une bonne nouvelle pour la compréhension et les futurs traitements de la diverticulose qui reste actuellement une maladie orpheline.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité