Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation

Troubles du sommeil : les carences alimentaires sont-elles en cause ?

Si vous avez du mal à trouver le sommeil, c'est peut-être que vous manquez de vitamines. Explications. 

Troubles du sommeil : les carences alimentaires sont-elles en cause ? AntonioGuillem / istock

  • Publié 10.06.2019 à 09h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Les autorités sanitaires s’accordent à dire qu’une bonne nuit réparatrice dure au moins sept heures. Aux Etats-Unis comme en France, la population dort moins que la quantité recommandée. De plus, beaucoup d’Américains ne bénéficient pas des apports essentiels en vitamines et en minéraux essentiels. Une étude, présentée à la réunion annuelle de l’American Society for Nutrition à Baltimore, suggère que ces deux facteurs peuvent être liés.

Pour mener ces travaux, les chercheurs ont utilisé les données de l’enquête nationale sur la santé et la nutrition (NHANES), un échantillon représentatif d’adultes américains. Ils ont découvert que les personnes qui dorment moins de sept heures par nuit consomment également moins de vitamines A, D, B1, ainsi que de magnesium, calcium ou encore zinc. Il semblerait également que la carence en certaines vitamines affecterait d’autant plus le sommeil des femmes.

Le magnésium, allié du sommeil

Les vitamines et les minéraux sont des micronutriments. Notre corps en a besoin mais il n’en produit pas. Leur apport vient donc de l’alimentation. Dans le monde, des milliards de personnes souffrent d’au moins une carence en micronutriments. Ces derniers n’ont pas un rôle énergétique mais sont importants pour l’organisme puisqu'ils permettent la croissance et le développement, évitent des maladies et régulent certaines fonctions corporelles normales, tel que le sommeil.

Le magnésium par exemple aide le corps à produire de la mélatonine, la fameuse "hormone du sommeil". Toutefois, les chercheurs de l’étude précisent qu’il s’agit d’une analyse rétrospective et non pas d’une étude contrôlée randomisée. Le lien de cause à effet ne peut donc pas être totalement prouvé entre carence en nutriments et manque de sommeil. "Il reste à déterminer si le manque de sommeil entraine une carence en nutriments, ou si une carence en nutriments diminue les heures de sommeil", explique Chioma Ikonte. Une étude clinique devra être menée, justement pour préciser ce lien de cause à effet.

A quoi sert le sommeil ?

La littérature scientifique a démontré qu’un apport suffisant de sommeil permet de se prémunir contre les maladies cardio-vasculaires, stimule le système immunitaire et protége contre les maladies métaboliques comme le diabète. Une nouvelle étude menée par des scientifiques de l'Université Bar-Ilan de Ramat-Gan (Israël) a mis au jour un facteur clé qui pourrait être au centre du caractère indispensable du sommeil : son effet réparateur sur les cellules individuelles du cerveau.

Leurs observations ont révélé que pendant le sommeil, les neurones étaient capables d'effectuer des travaux de maintenance sur le noyau, l'élément central de chaque cellule qui renferme la plupart de son matériel génétique. 

Lorsque le noyau commence à se détériorer, l'information génétique qu'il contient est également endommagée, ce qui peut entraîner le vieillissement, des maladie et un mauvais fonctionnement général dans un organe ou un tissu. Or, c’est justement pendant le sommeil que les neurones ont la possibilité de récupérer du stress qu'ils ont accumulé pendant la journée et de "réparer" les dommages qu'ils ont pu subir.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité