Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude scientifique

Une carence en vitamine D associée à un risque de diabète

Une étude, menée par des chercheurs américains et sud-coréens, suggère que les personnes avec une carence en vitamine D ont plus de risque d’avoir du diabète. Plus largement, le déficit en vitamine D est lié à toutes les maladies auto-immunes.

Une carence en vitamine D associée à un risque de diabète Airubon / iStock

  • Publié 20.04.2018 à 18h10
  • |
  • |
  • |
  • |


La vitamine D est un élément essentiel pour lutter contre les maladies. Elle agit sur les os et prévient l’ostéoporose, active le système immunitaire et permet d’éviter toute type d’infection (rhume, grippe ou encore infection bucco-dentaire). Aussi, certaines études estiment qu’elle pourrait permettre de lutter contre le cancer.

Appelée aussi vitamine du soleil, la vitamine D est la seule que notre organisme fabrique tout seul, au niveau de notre peau, alors que les autres nous sont toutes apportées par l’alimentation. Une nouvelle étude, menée par des chercheurs américains et sud-coréens, suggère que les personnes avec une carence en vitamine D ont plus de risques de développer un diabète. Les résultats sont publiés dans la revue PLOS one.

Des risques multipliés par 5

Les chercheurs ont suivi 903 adultes en bonne santé pendant douze ans (entre 1997 et 2009). Toutes ces personnes, au départ, n’avaient pas de diabète ou de pré-diabète (le taux de sucre dans le sang est élevé, mais pas assez pour que cela soit considéré comme du diabète).

Au fil des années, les scientifiques ont diagnostiqué 47 nouveaux cas de diabète et 337 nouveaux cas de pré-diabète.

Les chercheurs ont constaté que les participants avec un taux de vitamine D supérieur à 30 nanogrammes par millilitre avaient un tiers de risque d’avoir du diabète. Pour ceux qui avaient un taux de vitamine D supérieur à 50 nanogrammes par millilitre, le risque était d’un cinquième.

En revanche, les personnes avec une carence en vitamine D (un taux inférieur à 30 ng/mg) avaient jusqu’à cinq fois plus de risques de faire du diabète.

Le rôle de la vitamine D dans les maladies auto-immunes

Depuis plusieurs années, les études se multiplient sur les bienfaits de la vitamine D et les conséquences négatives en cas de carence. Elle jouerait en effet un rôle dans la prévention des maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques, la polyarthrite rhumatoïde, l’eczéma atopique, la maladie de Crohn ou encore le sida. En bref, tout ce qui a un lien avec notre système immunitaire.

À l’inverse donc, en cas de carence en vitamine D, les risquent augmentent. Aussi, avoir simplement un taux normal de vitamine D permettrait de réduire la mortalité par maladie cardiovasculaire.

Sachez qu’en cas de carence, vous pouvez augmenter votre taux de vitamine D avec certains aliments, comme le saumon, le sardines à l’huile, le thon ou encore les oeufs. Sinon, profitez tout simplement du soleil avec l’été qui approche à grands pas.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité