Publicité

QUESTION D'ACTU

Vieillissement

59% des Français sont stressés à l'idée de devenir dépendants avec l'âge

Actuellement, un tiers des Français (32%) a dans son entourage proche une personne âgée dépendante.

59% des Français sont stressés à l'idée de devenir dépendants avec l'âge Halfpoint / istock.

  • Publié 06.06.2019 à 09h30
  • |
  • |
  • |
  • |


59% des Français déclarent être stressés à l'idée de vieillir et devenir dépendants, selon une nouvelle étude réalisée par OpinionWay, en collaboration avec Ouihelp. "Aujourd'hui plus de 2 millions de personnes âgées sont en perte d'autonomie en France, et d'ici 2050 le nombre de seniors va doubler. Nous sommes ou serons presque tous un jour concernés", explique Pierre-Emmanuel Bercegeay, président et cofondateur de Ouihelp.

Actuellement, un tiers des Français (32%) a dans son entourage proche une personne âgée dépendante. Dans la majorité des cas, ces personnes vivent encore à leur domicile et une auxiliaire de vie (8%) ou leur famille (15%) s'en occupe. Les 9% restants vivent en maison de retraite.

Les préoccupations

6 Français sur 10 se déclarent stressés à l'idée de devenir dépendants avec l'âge. En rentrant plus dans le détail, l'étude dévoile que parmi eux, 68% ont une personne dépendante dans leur entourage. Lorsqu'elles doivent se projeter, l'ensemble des personnes interrogées imaginent que leur dépendance aura de l'impact sur la qualité de leur vie familiale (80%), leur bien-être moral (76%) et leurs finances (72%).

Arrivent en tête des préoccupations :

 - Ne pas avoir d'auxiliaire de vie fiable, pour 87% des répondants. 
 
- Un auxiliaire de vie qui change très souvent (83%).

- Le coût des services à mettre en place (83%), un point qui stresse surtout les femmes (86%).  

- Viennent ensuite l'organisation à mettre en place (77%) et les démarches à effectuer (72%).

Les 50-64 ans sont les plus demandeurs d'accompagnement

La famille, le moral et les finances sont les trois domaines les plus impactés par une personne âgée dépendante, toujours selon les sondés. Un accompagnement par un spécialiste de l'aide à domicile et de la prise en charge de la perte d'autonomie serait en revanche rassurant pour plus de 80% des Français.

"Ici encore ce sont les 50-64 ans les plus demandeurs d'accompagnement, ce qui correspond bien à la population qui fait appel à nos services", conclut Pierre-Emmanuel Bercegeay. "Il est assez rare que dans ces âges on n'ait personne dans son entourage proche qui soit dépendant. C'est pour beaucoup une période de leur vie où ils travaillent encore, ce qui représente un stress de plus avec la peur d'être interrompu dans une tâche à tout moment".

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité