Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage Pourquoi Docteur

Déremboursement de l'homéopathie : vous êtes plus de 71% à être contre

71,5% des Français sont contre le déremboursement de l'homéopathie, selon un sondage Pourquoi Docteur. Les répondants nous ont expliqué leur choix. 

Déremboursement de l'homéopathie : vous êtes plus de 71% à être contre erierika /istock

  • Publié 05.06.2019 à 13h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour ou contre le déremboursement de l'homéopathie ? Vous nous avez donné votre avis. Plus de 71,5% d'entre vous êtes contre, estimant que les traitements homéopathiques sont "efficaces", "naturels", "peu couteux", "sans danger" ni "effets secondaires". L'homéopathie est "moins toxique" que les "produits issus de la pétrochimie-chimie et beaucoup moins onéreux, c'est un non sens de s'y attaquer", déclare l'un de nos répondants sous couvert d'anonymat.

En effet, si les médicaments homéopathiques sont actuellement pris en charge à hauteur de 30% maximum par la sécurité sociale sur présentation d'une ordonnance, Agnès Buzyn doit recevoir l'avis (consultatif) de la Haute Autorité de Santé ce mercredi sur son bureau pour statuer sur la maintien ou non du remboursement. Selon les premières indiscrétions, il semblerait que cet avis tranche en faveur du déremboursement.

Le déremboursement "serait une hérésie"

Pourtant, estime un autre répondant, l'homéopathie "coûte moins cher à la sécu que les spécialités des groupes pharmaceutiques". Mais combien coûte-t-elle précisément ? En 2016, 129 001 456 boîtes de granules, solutions liquides et autres produits homéopathiques ont été remboursés, soit un coût de 56 millions d’euros sur un total de 19 milliards de remboursements. L'homéopathie représente donc environ 0,29% des remboursements de médicaments effectués par la sécurité sociale chaque année.

"S'il n'y a plus d'homéopathie, on va tous se rabattre sur l'allopathie (médecine traditionnelle, NDLR) qui coûte bien plus cher et entraîne souvent des effets secondaires", nous explique un répondant. Et une autre de préciser : "je suis moi-même utilisatrice, je ne pourrais plus me le permettre si le médicament n'est plus remboursé". Pour la majorité de nos lecteurs, dérembourser l'homéopathie "serait une hérésie".

Les répondants défavorables au déremboursement expliquent avoir trouvé en l'homéopathie un moyen d'apaiser des "rhumes des foins" (allergie), des "crampes", des "rhumatismes", des "angines", des problèmes de "circulation sanguine", des symptômes grippaux, "les petits bobos de la vie", etc. "Souffrant d'une mastose (affection la plus fréquente du sein chez la femme, NDLR), je ne pouvais plus allaiter ma fille, La gynécologue de l'hôpital de Grenoble m'a conseillé l'homéopathie. Je ne connaissais pas cette thérapie mais la douleur était telle que j’étais prête à tout pour moins souffrir. J’ai consulté un généraliste homéopathe qui m’a donné un traitement assez compliqué mais efficace".

Un "placebo", du "chamanisme", "complètement inutile"

Les septiques eux, qualifient l'homéopathie de "placebo" et dénoncent "un manque de preuve d'efficacité". Cela "relève du chamanisme". "Complètement inutile". "Une vaste fumisterie". "Je pense que c'est cher payé pour un placebo", estime l'un d'entre eux. "Remboursons aussi l'eau et le sucre", ironise un autre. Ou encore : "parce que le sucre n'est pas remboursé, ni les bisous magiques qui ont tout autant un effet placebo".

"L'homéopathie soigne le moral et rien d'autre". Mais le bien-être psychologique ne contribue-t-il pas à améliorer l'état de santé ? "La partie psychologique a une place importante dans un parcours de soin, explique un répondant défavorable au remboursement. Même si les scientifiques pensent que l'homéopathie n'est qu'une sorte de placebo, son utilité est réelle si le patient sent qu'il est soulagé". Quelqu'un ajoute : "je l'utilise pour toute la famille depuis 30 ans, placebo ou pas, ça marche et ce n'est pas nocif". 

Les médecins partagés, les laboratoires inquiets

Les médecins sont partagés sur la question et les fabricants inquiets. Les laboratoires Boiron, Weleda et Lehning ont lancé une pétition en ligne pour soutenir le remboursement de l'homéopathie, notamment parce que la menace d'un déremboursement a, à elle seule, fait baisser les commandes de Boiron de 10%. "Là où il fallait 10 personnes pour préparer les commandes, il ne faut plus que 7 à 8 personnes aujourd'hui", précise à France Bleu Benoît, responsable du service logistique du laboratoire Boiron à Aubières, qui fournit 660 pharmacies en Auvergne. 

"Cet acharnement contre l'homéopathie est sans précédent. On se demande à qui tout cela peut-il profiter ?", s'interroge la directrice des lieux Catherine Fourvel. "Pas au patient, qui n'aura plus le choix. Pas à la sécurité sociale. En tout cas pas à nos laboratoires qui devront licencier. Mais sans doute à d'autres."

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité