Publicité

QUESTION D'ACTU

Posture et santé

Sédentarité : travailler debout n’est pas la solution

Les bureaux debout ont un impact minime sur la santé et ne permettent pas de lutter contre le surpoids et l’obésité. 

Sédentarité : travailler debout n’est pas la solution Aleutie/istock

  • Publié 27.04.2019 à 14h41
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis quelques années, les bureaux debout font leur apparition sur les lieux de travail. Réglables en hauteur, ils permettent de travailler dans une position supposée meilleure pour la santé. Une  chercheuse de l’université de Pittsburgh s’est intéressée aux effets de ce nouveau mobilier sur l'organisme : elles constate, dans la revue Applied Ergonomics, qu’ils n’ont qu’une utilité moindre. 

Une légère diminution de la pression artérielle 

April Chambers a analysé 53 études. Parmi elles, certaines s’intéressaient aux effets d’un bureau debout sur le comportement, d’autres sur la physiologie, la productivité au travail, la psychologie, la posture ou encore le confort. La compilation des résultats montre que travailler sur un bureau, mais debout, change les comportements. Ce type d’installations au travail permet d’améliorer le confort et pousse ses utilisateurs à bouger plus. Les chercheurs n’ont cependant constaté aucun effet notable sur la santé. Si chez certains participants, l’utilisation de ces bureaux a permis de réduire légèrement la pression artérielle et les douleurs dorsales, ce dispositif ne permet aucunement de réduire le surpoids ou l’obésité, note l'étude. 

L’activité physique, véritable remède à la sédentarité 

Des chercheurs australiens ont analysé le lien entre sédentarité et mortalité, dans une étude parue en avril dernier. Ils constatent une corrélation entre le temps passé assis et le risque accru de mortalité. A l’inverse, les personnes sédentaires qui respectent les temps hebdomadaires recommandés d’activité physique éliminent ce risque accru de mortalité, sauf lorsqu’elles passent plus de huit heures par jour assises. En Australie, les autorités de santé recommandent de pratiquer au minimum entre 2h30 et 3h49 d’activité physique chaque semaine. Cela ne veut pas dire qu’il faut faire 2h30 de footing ou de natation, l’activité physique est définie par un mouvement du corps permis par la contraction des muscles, comme la marche par exemple. En France, le ministère de la Santé recommande également de pratiquer au moins 2h30 d’activité physique hebdomadaire. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité