Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé mentale

Le temps passé devant les écrans le soir aurait peu d'impact sur le bien-être des ados

Le temps passé devant les écrans n'impacterait pas la santé mentale des adolescents selon une récente étude menée par des scientifiques d'Oxford. 

Le temps passé devant les écrans le soir aurait peu d'impact sur le bien-être des ados junpinzon / istock

  • Publié 08.04.2019 à 12h12
  • |
  • |
  • |
  • |


Existe-t-il vraiment un lien entre le temps passé devant les écrans et le bien-être des adolescents ? De nombreux parents en sont convaincus, et pourtant, des recherches menées par des universitaires d'Oxford n’ont pas réussi à émettre de preuves pertinentes sur ce sujet. Après avoir analysé des données de plus de 17 000 adolescents, ils affirment qu’il n’y a pas de lien réel. Les scientifiques jettent ainsi un doute sur l'idée largement répandue selon laquelle passer du temps en ligne, jouer ou regarder la télévision, en particulier avant l'heure du coucher, peut nuire à la santé mentale des jeunes. L'étude a été publiée sur le site de l'université d'Oxford.

Une étude de plus grande ampleur que les précédentes

Contrairement aux précédentes recherches, l’étude d’Oxford a analysé des données provenant de plusieurs pays pour étayer ses conclusions : l’Irlande, les États-Unis et le Royaume-Uni. Les chercheurs ont utilisé une méthodologie plus rigoureuse pour chiffrer le temps quotidien que passe un adolescent sur les écrans, comprenant à la fois des mesures autodéclarées et des journaux d'utilisation du temps.

Ceci est d’autant plus important que de nombreuses études sur ce sujet se reposent uniquement sur l’auto-estimation du temps passé devant les écrans, ce qui diminue leur fiabilité (des travaux récents ont révélé qu'un tiers seulement des participants donnaient des informations précises sur le temps qu'ils passaient en ligne).

Après l’analyse de toutes ces données, les nouvelles conclusions ont de quoi surprendre : le temps d'écran qutodien des adolescents n’aurait que peu d'impact sur leur santé mentale, tant le week-end que les jours de semaine. De plus, l'utilisation d'écrans numériques deux heures, une heure ou 30 minutes avant le coucher n'est pas clairement reliée à une diminution de leur bien-être, même si cela est souvent considéré comme un fait par les médias et les débats publics.

"En appliquant de meilleures pratiques statistiques et méthodologiques, nous avons trouvé peu de preuves d'associations négatives entre l'utilisation d'un écran numérique et le bien-être des adolescents", a déclaré Amy Orben, chercheuse à l'Oxford Internet Institute. "Les technologies faisant partie intégrante de nos vies sociales et professionnelles, la recherche sur l'utilisation de l'écran numérique et ses effets sur le bien-être des adolescents fait l'objet d'une attention croissante", ajoute-elle. "Pour conserver la confiance du grand public, ce type de recherches devraient toutes être aussi transparentes. Nous espérons que notre approche établira une nouvelle base de référence pour de nouvelles recherches sur l'étude psychologique de la technologie".

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité