Publicité

QUESTION D'ACTU

Immunothérapie

Un traitement réduirait de 75% les risques de cancer de la peau

Un traitement d’immunothérapie utilisé généralement pour soigner les lésions cutanées précancéreuses réduirait de 75% les risques de cancer de la peau.

Un traitement réduirait de 75% les risques de cancer de la peau thodonal / istock

  • Publié 01.04.2019 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Le carcinome épidermoïde est l’un des cancers de la peau les plus fréquents. Cette tumeur cancéreuse naît dans les cellules squameuses de la peau. Des chercheurs du Massachusetts General Hospital (Etats-Unis) publient une étude dans la revue JCI Insight. Ces derniers expliquent qu’un traitement destiné à éliminer les lésions cutanées précancéreuses, appelées kératose actinique, réduirait les risques que la peau traitée ne développe des carcinomes à cellules squameuses sur le visage et le cuir chevelu.

La peau est endommagée à cause du soleil

La kératose actinique est une lésion courante causée par une trop forte exposition au soleil. Elle est la troisième raison pour laquelle les Américains consultent un dermatologue. En 2017, l’équipe du Massachusetts General Hospital avait démontré l’efficacité d’un traitement pour réduire le nombre et la taille de ces lésions. Il s’agit d’une combinaison de calcipotriol, un traitement topique approuvé par la FDA (Food and Drug Administration, agence américaine du médicament) pour soigner le psoriasis, et d’une chimiothérapie cytotoxique (5-FU).

En tout, 130 participants ont été suivis pendant trois ans. Les chercheurs ont voulu savoir si le traitement combiné réduisait ou non les risques de développement de cancer. 64 personnes ont bénéficié du traitement combiné et 66 ont uniquement reçu le traitement cytotoxique 5-FU. Après trois ans, des résultats étaient uniquement disponibles pour 84 participants, et visibles sur le visage et le cuir chevelu pour 72 personnes.

Une plus forte réponse immunitaire grâce au traitement

Des patients ont donc été "perdus de vue" au cours de l’étude. Les résultats démontrent tout de même qu’une plus grande proportion de participants ayant reçu le traitement combiné n’ont pas vu de cancer de la peau se développer. 7% d’entre eux étaient en proie à un cancer épidermoïde, contre 28% chez les patients n’ayant pas bénéficié du traitement combiné.

De plus, les chercheurs ont constaté un plus grand nombre de lymphocytes T, des cellules qui jouent un rôle important dans la réponse immunitaire, dans les échantillons de tissus de la peau et du cuir chevelu des participants ayant reçu le traitement combiné. En revanche, il n’a pas réduit le taux de développement de carcinome à cellules squameuses de la peau sur les bras. Selon les chercheurs, cela signifierait que la réponse immunitaire est plus forte sur le visage et le cuir chevelu, et que le traitement topique pénètre plus facilement dans ces zones. L’équipe émet l’hypothèse selon laquelle un traitement plus long pourrait être nécessaire sur les bras et les autres parties du corps.

L’immunothérapie pour prévenir d'autres cancers

"La principale raison de traiter la kératose actinique est d'empêcher le développement du cancer épidermoïde, et nos résultats suggèrent que cette immunothérapie pourrait être un moyen efficace d'atteindre cet objectif", se félicite Shawn Demehri, auteur principal de l’étude. D’autant que le traitement couramment utilisé pour soigner le carcinome épidermoïde peut être coûteux et avoir des effets secondaires graves, "voire mortels", chez les patients avec un système immunitaire fragilisé.

L’équipe de Shawn Demehri a donc l’espoir de prévenir efficacement ce cancer de la peau en ciblant les lésions précancéreuses grâce à l’immunothérapie. D’autres études pourront être menées, notamment pour d’autres cas de tumeurs, comme le cancer du sein.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité