Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Crise cardiaque : des chercheurs invitent à se méfier des tests sanguins qui servent au diagnostic

Des chercheurs alertent sur la fiabilité des tests sanguins servant à diagnostiquer les crises cardiaques. 

Crise cardiaque : des chercheurs invitent à se méfier des tests sanguins qui servent au diagnostic Gab13 / istock

  • Publié 14.03.2019 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour diagnostiquer une crise cardiaque (infarctus aigü du myocarde) chez des patients admis à l'hôpital, il existe un test sanguin. Celui-ci mesure le taux de troponine, une protéine libérée dans le sang pendant une crise cardiaque. Si le patient dépasse un certain seuil, on considére qu'il s'agit d'une crise cardiaque. Mais ce test sanguin peut être trompeur, selon une équipe de chercheurs. Leur étude a été publiée par le BMJ, et reprit par EurekAlert, dans laquelle ils recommandent au personnel de santé d’interpréter les niveaux de troponine avec précaution. En effet, le diagnostic erroné d’une crise cardiaque entraîne pour le patient un traitement inapproprié.

20 000 participants à l’étude

Pour prouver que le test sanguin n’est pas 100% fiable, l’équipe de chercheurs a soumis à des analyses de sang 20 000 patients au hasard à l'Hôpital universitaire de Southampton. Il s’est révélé qu’un patient sur 20 avait des niveaux de troponine supérieurs à la limite recommandée par le fabriquant du test. Mais chez la plupart de ces patients, ils étaient admis à l’hôpital pour d'autres raisons, et il n'y avait aucun de signes cliniques ni de symptômes d'une crise cardiaque. Les taux de troponine différaient également en fonction de plusieurs facteurs tels que l'âge, le sexe et selon que l'on soit hospitalisé ou non.

Un niveau recommandé trop bas

Les directives actuelles recommandent les tests de troponine pour aider à exclure ou à diagnostiquer une crise cardiaque. Les fabricants de tests de troponine fournissent un niveau recommandé au-delà duquel le taux est considéré comme anormal et indiquerait une crise cardiaque (dans des circonstances cliniques appropriées). Ce niveau recommandé par le fabricant est de 40 ng / L. Or, les chercheurs ont constaté que le 99e centile de troponine pour l'ensemble de la population de l'étude était de 296 ng / L. Les chercheurs concluent donc ainsi : "Ces données soulignent la nécessité pour le personnel clinique d'interpréter les chiffres avec précaution, afin d'éviter toute erreur de diagnostic".

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité