Publicité

QUESTION D'ACTU

Dysfonctionnement de l’ATM

Douleur de la mâchoire à la mastication : le traitement est fonctionnel avant tout

Les douleurs de la mâchoire lors de la mastication, ou douleurs de l’articulation temporo-mandibulaire, sont fréquentes et peuvent être soulagées dans 90% des cas par un traitement fonctionnel.

Douleur de la mâchoire à la mastication : le traitement est fonctionnel avant tout alex-mit/istock

  • Publié 05.02.2019 à 17h12
  • |
  • |
  • |
  • |


Les douleurs de la mâchoire lors de la mastication sont le plus souvent liées à un trouble de l’articulé dentaire. Une nouvelle étude montre que les appareils dentaires réputés les plus efficaces, tels que les attelles et les gouttières buccales, sont néanmoins moins appréciés que les traitements fonctionnels auto-administrés pour une majorité de patients. Quand on parle de traitements fonctionnels auto-administrés, il s’agit des exercices fonctionnels la mâchoire, des techniques de yoga ou l’application de chaleur.

L’étude, publiée dans la revue Clinical Oral Investigations, suggère que les traitements auto-administrés pourraient constituer le traitement de première intention en cas de douleur de la mâchoire liée à une contraction des muscles de l’articulation temporo-mandibulaire.

Un trouble fonctionnel

L’articulation temporo-mandibulaire (ou ATM) correspond à l’articulation entre l’os de la mâchoire et la cavité correspondant sur le crâne, en avant de l’oreille. Un dysfonctionnement de l’ATM peut survenir à différentes périodes de la vie, lorsqu’il existe une modification de la l’alignement des dents (croissance, grossesse, arrachage d’une dent, maladie des gencives ….

L’occlusion des dents ne se fait plus correctement et des douleurs de la mâchoire apparaissent, avec craquements, contractures musculaires, gêne à l’ouverture de la bouche, maux de tête….

Il existe différents types de troubles de l’ATM, des arthrites inflammatoires bien sûr, mais ce ne sont pas les plus fréquentes, ou des troubles articulaires ou musculaires. Le dysfonctionnement musculaire de l’articulation temporo-mandibulaire, affecterait plus de 10% des femmes. Les personnes souffrant de l’ATM ont souvent d'autres douleurs dont des douleurs généralisées, comme la fibromyalgie.

Des traitements fonctionnels

Les dentistes et stomatologues, les spécialistes des dents, utilisent une variété de traitements pour gérer la douleur des mâchoires et de la tête, en particulier des appareils dentaires, tels que les gouttières buccales amovibles, à porter la nuit, des appareils de redressement des dents, le meulage des dents qui dépasseraient, des techniques de rééducation myotensives ou chiropractiques, des médicaments contre la douleur et les anti-inflammatoires non stéroïdiens, ainsi que des exercices de rééducation et des applications de chaleur.

« Les appareils dentaires sont le traitement de première ligne du trouble de l’articulé dentaire, malgré des résultats mitigés concernant leurs bénéfices dans les études. De plus, leur efficacité n'a pas été démontrée chez les patients qui ont également des douleurs généralisées », a déclaré Vivian Santiago, chercheur adjoint au département de pathologie buccale et maxillo-faciale, de radiologie et de médecine du NYU College of Dentistry et auteur principal de l’étude.

Une large enquête

Dans cette étude, les chercheurs ont évalué l’efficacité des traitements non médicamenteux utilisés par les femmes pour gérer leurs douleurs de l’ATM à caractère musculaire. Ils ont ainsi examiné et interrogé un total de 125 femmes souffrant de douleurs musculaires de l’ATM, dont 26 atteintes à la fois de douleurs de l’ATM et de fibromyalgie, afin de déterminer si l’efficacité du traitement était différente chez les patientes qui avaient également une douleur généralisée.

Les traitements les plus courants étaient les appareils dentaires (utilisés par 59% des participants), la physiothérapie (54%) et les exercices à la mâchoire à la maison (34%). Les traitements moins courants comprenaient l'acupuncture (20%), les consultations avec un chiropracteur (18%), les infiltrations (14%), la rééducation ou le yoga (7%) et la méditation (6%). Les participants ont souvent utilisé plus d'un traitement (2,4 en moyenne).

Des bénéfices évidents

Dans cette enquête, les participantes ont rapporté la plus forte amélioration de la douleur avec les soins auto-administrés, notamment les exercices de la mâchoire, le yoga, la méditation, les massages et les compresses chaudes. En revanche, seulement 64% de celles qui utilisaient des appareils buccaux, le traitement des dentistes, ont déclaré avoir été un peu améliorées, même si 11% d’entre elles pensaient que les appareils dentaires aggravaient leur douleur.
Il n’y a pas eu de différences significatives entre le nombre de traitements rapportés par les femmes fibromyalgiques et les autres, bien que l'utilisation de traitements alternatifs, tels que l'acupuncture et la consultation d'un chiropraticien, ait été rapportée plus fréquemment chez les femmes atteintes à la fois de fibromyalgie et de douleur de l’ATM.

En pratique

Les appareils dentaires n'ont pas fait mieux dans cette enquête que les techniques d’auto-traitement pour améliorer les douleurs musculaires de l’ATM. Ces résultats sont donc en faveur de l'utilisation des auto-traitements en première ligne pour les douleurs musculaires de l’ATM (et uniquement celles-là). Les interventions plus coûteuses devraient être envisagées ensuite.

Le problème est que la fibromyalgie est diagnostiquée par un autre médecin, généralement un rhumatologue, et la douleur de l’ATM est généralement diagnostiquée et traitée par un dentiste. Ceci suggère que les dentistes devraient demander systématiquement aux patients souffrant de douleur de la mâchoire s'ils ont également une douleur généralisée, car cela pourrait modifier leur traitement.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité