Publicité

QUESTION D'ACTU

Démographie

En France, les femmes accouchent de plus en plus après 40 ans

Selon une étude de l’Institut national d’études démographiques (Ined), de plus en plus de femmes donnent naissance après quarante ans en France. Cette tendance concerne l’ensemble des pays riches.

En France, les femmes accouchent de plus en plus après 40 ans TolikoffPhotography / iStock

  • Publié 25.01.2019 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Dans les pays industrialisés, les femmes font des enfants de plus en plus tard. Conséquence: le nombre de mères pour la première fois à plus de quarante ans augmente lui aussi, selon une étude de l’Institut national d’études démographiques (Ined). Les grossesses tardives étaient déjà plutôt fréquentes jusqu’au milieu du XXe siècle.

"Les familles nombreuses étaient courantes, et beaucoup de femmes continuaient d’avoir des enfants jusqu’à ce qu’elles ne puissent plus concevoir", précisent Éva Beaujouan et Tomas Sobotka, les auteurs de l’étude. En 1946, 4,36% des femmes qui accouchaient avaient plus de 40 ans. Ce taux a considérablement chuté dans les années 1980, pour atteindre 0,86% seulement. En 2016, il était de 4,24%.

Une tendance observée dans les pays riches

Le nombre de grossesses tardives n’augmente pas seulement en France. En Europe, ce sont les pays du sud qui sont les plus concernés: en Italie et en Espagne, le taux de grossesses chez des femmes de plus de quarante ans atteignait 6% en 2014. Plus globalement, les pays riches du monde entier observent la même croissance, tels que le Japon, les Etats-Unis, la Russie ou encore l’Australie.

Les chercheurs de l’Ined l’expliquent de la manière suivante: "[Cela] résulte d’une combinaison de facteurs comme l’allongement des études, l’évolution du statut des femmes, les changements de la vie de couple (mise en union tardive, ruptures d’union plus fréquentes, remises en couple pour former une seconde union plus tard dans la vie), l’incertitude économique croissante chez les jeunes adultes,… ".

Risques et avantages de la grossesse tardive

Parfois, avoir son premier enfant à plus de quarante ans est mal vu car cela comporte des risques réels. Le taux de fausses couches et d’anomalies chromosomiques est plus élevé. Pendant la grossesse, une femme de plus de quarante ans est aussi plus exposée à certaines complications, comme le diabète gestationnel, l’hypertension artérielle, des troubles cardiaques ou encore des hémorragies utérines.

Cela entraîne donc des risques pour le bébé. En revanche, les grossesses tardives comportent aussi quelques avantages. "Les parents âgés peuvent offrir un niveau de vie supérieur et une stabilité familiale accrue à leurs enfants, améliorant ainsi leurs chances dans la vie", estiment les chercheurs.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité