Publicité

QUESTION D'ACTU

Génétique

Amérique latine : une variation génétique explique les différences de couleur de peau

Des chercheurs londoniens ont découvert l’existence d’une variation génétique dans les populations d’Asie de l’Est et amérindienne. Elle pourrait expliquer pourquoi certains latino-américains ont la peau claire. 

Amérique latine : une variation génétique explique les différences de couleur de peau RyanKing999/iStock

  • Publié 25.01.2019 à 10h40
  • |
  • |
  • |
  • |


La peau des latino-américains est de couleur variable. Jusqu’ici il était admis que ces variations étaient liées aux ancêtres différents des populations : amérindiens, africains ou encore européens. Une nouvelle étude montre qu’une variation génétique pourrait expliquer ces différences de couleur de peau. Leurs résultats ont été publiés dans Nature Communications.

Les gènes, responsables de la couleur de peau

La couleur de peau est liée aux gènes : les variations de ces derniers expliquent pourquoi certaines personnes ont la peau blanche ou d’autres la peau noire. Le rôle des gènes est de gérer l’action de différentes protéines capables de synthétiser la mélanine. Depuis des siècles, les patrimoines génétiques de l’Homme ont évolué, en partie en fonction de son lieu de vie. Ces évolutions concernent également les gènes de la pigmentation cutanée. 

Des variations génétiques communes entre Amérindiens et Asiatiques de l’Est

Jusqu’ici il était admis que les variations de couleurs de peau des populations d’Amérique latine étaient liées à leurs différents ancêtres : Africains, Européens et Amérindiens. Dans cette recherche, les scientifiques ont analysé la pigmentation de 6 000 latino-américains. Ils ont découvert une variation du gène MFSD12 qui se retrouve uniquement chez les Amérindiens et les Asiatiques de l’Est. Ce point commun aux deux populations est très certainement lié aux migrations qui ont eu lieu lors des siècles précédents. Cette variation montre que les différences de couleur de peau ne sont pas liées nécessairement aux ancêtres des populations actuelles, mais à des caractéristiques génétiques spécifiques des Latino-Américains. 

Plus de diversité dans les études

Les chercheurs appellent leurs confrères à réaliser plus d’études sur les gènes liés à la couleur de la peau, des yeux et des cheveux sur toutes les populations. Pendant longtemps, la communauté scientifique s’est principalement intéressée aux caractéristiques des populations européennes. Cette étude est l'une des rares à s'intéresser aux caractéristiques génétiques des populations d'Amérique Latine. Ces résultats pourraient permettre de mieux comprendre les facteurs de risque liés à la couleur de peau, notamment dans le cas du cancer de la peau. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité