Publicité

QUESTION D'ACTU

Génétique

Néandertal : ses gènes influencent notre couleur de peau

Nous avons hérité certains de nos traits de Néandertal. La couleur de la peau ou des cheveux est en partie déterminée par cet ADN. 

 Néandertal : ses gènes influencent notre couleur de peau poeticpenguin/epictura

  • Publié 07.10.2017 à 17h22
  • |
  • |
  • |
  • |


Néandertal s'est mélangé avec nos ancêtres il y a près de 100 000 ans, et ces interactions se ressentent encore aujourd’hui.  2% de notre ADN serait aujourd'hui d’origine néandertalienne.

Mais les scientifiques ne comprennent pas encore bien comment la contribution génétique des homme de Néandertal se manifeste au niveau de notre phenotype.

En utilisant une grande base de données génétiques au Royaume-Uni, des chercheurs ont obtenu de nouvelles informations sur le sujet. Publiée dans le American Journal of Human Genetics, leur étude démontre désormais que les gènes néandertaliens influencent un grand nombre de nos traits - de la couleur de la peau et des cheveux en passant par nos habitudes de sommeil ou notre tendance à fumer. 

Projet Biobank

Les chercheurs ont analysé les données génétiques de 112 000 individus, issues d'une base de données connue sous le nom de Projet Biobank, afin d'identifier quels de nos traits sont liés à des gènes connus pour être d'origine néandertalienne.

Ils ont trouvé que plusieurs alleles de ces gènes déterminent en partie notre couleur de peau et de cheveux. Ils sont associés aussi bien à des teints clairs qu'à des teints fonces. D'autres gènes semblent par ailleurs avoir une influence sur sommeil et nos rythmes circadiens, ainsi que sur notre propension à fumer ou sur nos humeurs. 

"Nous pouvons désormais montrer que la couleur de peau et la capacité d'une personne à bronzer sont influencées par ces gènes de Néandertal", explique l'une des auteurs, Janet Kelso du Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology.

Tous ces traits sont aussi liés à notre exposition au soleil. "La couleur de la peau et des cheveux, les rythmes circadiens, et les humeurs sont tous influences par la quantité de soleil à laquelle nous sommes exposés. Notre hypothèse est que Néandertal a été exposé à une quantité plus faible et plus variable de soleil que les premiers hommes modernes, et cela lui a conféré certains traits, que nous retrouvons encore jusqu'à aujourd'hui chez certaines personnes," Kelso conclut. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité