Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladie du foie

Cirrhose du foie : de plus en plus de cas chez les jeunes et les femmes

En vingt ans, l’incidence de la cirrhose du foie a augmenté chez les adolescents et jeunes adultes canadiens. Mais aussi chez les femmes.

Cirrhose du foie : de plus en plus de cas chez les jeunes et les femmes Evgeniy Anikeev / iStock

  • Publié 20.12.2018 à 09h42
  • |
  • |
  • |
  • |


La cirrhose est une maladie chronique du foie, qui touche près de 700 000 français. Plus de 10 000 personnes en meurent chaque année suite à des complications. Parmi les causes de cette pathologie irréversible: une consommation excessive d’alcool ou une infection à l’hépatite C. La cirrhose du foie est l’un des principaux facteurs de risques du cancer du foie. Récemment, des études ont montré que l’incidence de la maladie avait augmenté chez les adolescents et les jeunes adultes américains. Des chercheurs canadiens ont voulu savoir si la tendance était la même dans leur pays. Leurs résultats sont publiés dans The Lancet.

Les jeunes et les femmes sont les plus touchés

Pour mener à bien leur étude, les chercheurs ont utilisé des données de santé administratives entre 1997 et 2016. En vingt ans, près de 166 000 cas de cirrhose du foie ont été diagnostiqués. L’incidence de la maladie chez les personnes nées en 1980 et 1990 était plus élevée que chez celles nées en 1951.

La maladie semble donc toucher des personnes de plus en plus jeunes. Autre constat: les femmes ont été plus concernées que les hommes. En deux décennies, le nombre de cas de cirrhose du foie a donc augmenté. La pathologie se développe de plus en plus tôt, et particulièrement chez les femmes. Les chercheurs indiquent que d’autres études devront être menées afin de déterminer les causes de cette évolution.

La consommation d’alcool en cause ?

L’alcool est une cause bien connue de la cirrhose du foie. Récemment, une autre étude -réalisée uniquement avec des femmes- publiée dans The Lancet a montré en quoi la manière dont on le consomme peut augmenter les risques de contracter la maladie. Ainsi, selon les résultats des chercheurs, il vaut mieux consommer de l’alcool pendant les repas qu’en dehors. Il faudrait donc boire avec encore plus de modération dans les apéritifs ou autres afterworks.

"Chez les femmes, l’incidence de la cirrhose augmente avec la consommation totale d’alcool, même à des niveaux modérés de consommation. Pour une consommation hebdomadaire d’alcool donnée, cette incidence excessive de cirrhose est plus élevée si la consommation se fait habituellement en dehors des repas et est quotidienne", concluent ainsi les chercheurs.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité