Publicité

QUESTION D'ACTU

Cadeau empoisonné

Brûlures, eczéma, infertilité : pour Noël, n'offrez pas de pâte Slime à vos enfants

Pour les fêtes, les autorités sanitaires rappellent une nouvelle fois que la pâte Slime est dangereuse pour la santé des enfants et des adolescents qui la manipulent. 

Brûlures, eczéma, infertilité : pour Noël, n'offrez pas de pâte Slime à vos enfants Klavdiya Volkova / istock

  • Publié 15.12.2018 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


A quelques jours de Noël, l’Anses, la DGS et la DGCCRF alertent une nouvelle fois sur les risques liés à la préparation et à la manipulation de Slime, une pâte à malaxer colorée, gluante et élastique, très prisée des enfants et adolescents.

Toxiques pour le système nerveux central

Atteintes de la peau et des ongles, brûlures, rougeurs, eczéma, démangeaisons… "Une manipulation répétée et prolongée de cette pâte peut provoquer des irritations et allergies cutanées parfois sévères", indique le communiqué. Certains solvants peuvent également provoquer des irritations des yeux, des voies respiratoires et sont toxiques pour le système nerveux central. La fertilité et le développement embryofœtal peuvent aussi être affectés.

De janvier à mai 2018, le nombre de cas signalés a doublé par rapport au nombre de cas recensés sur toute l’année 2017. En mai dernier, une première alerte avait été lancée à la suite de remontées de cas de lésions cutanées par les Centres antipoison, le réseau de vigilance en dermato-allergologie Revidal-Gerda et le réseau AllergOS.

Les risques associés à la préparation maison

"Les autorités sanitaires attirent en particulier l’attention sur les risques associés à la préparation « maison » de Slime qui expose les utilisateurs à un contact direct avec des produits détournés de leur usage, comme les lessives et les colles", expliquent les experts. "Par ailleurs, il est rappelé l’importance du respect des précautions d’emploi indiquées sur les formes prêtes à l’emploi et sur les coffrets « jouets » vendus dans le commerce", ajoutent-ils.

A la maison, les tutoriels préconisent l’utilisation des produits suivants :

-  comme polymères : les solutions aqueuses d’alcool polyvinylique présentes dans des colles, principalement les colles à papier disponibles pour le grand public. Transparentes ou blanches, elles peuvent être vendues en flacon de grande contenance (jusqu'à 5 kg) ;

-  comme agent réticulant : du bore, sous forme d’acide borique ou de borax incorporé directement en poudre ou présent dans des solutions pour lavage oculaire ou pour lentilles de contact ou encore des lessives pour le linge ;

-  comme colorants : des solutions colorées ou des gels pailletés provenant de produits pour papeterie, de colorants alimentaires, de colorants pour textiles etc. ;

-  comme agent "gonflant" : la mousse à raser, ajoutée pour donner un aspect plus léger, plus aérien au Slime (fluffy Slime).

14 produits retirés du marché

La DGCCRF poursuit ses contrôles afin d‘écarter du marché les pâtes Slime non conformes à la réglementation : à ce jour, sur 44 produits prélevés en 2018, 14 contenaient une teneur en bore supérieure à la limite autorisée, et ont d’ores et déjà été retirés du marché et rappelés.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité