Publicité

QUESTION D'ACTU

Allergies alimentaires

Un nouveau traitement contre les allergies aux arachides prévu pour 2019

Prévu pour 2019, un nouveau traitement pourrait bientôt protéger les personnes allergiques aux arachides d’une consommation accidentelle. 

Un nouveau traitement contre les allergies aux arachides prévu pour 2019 PeterHermesFurian / istock

  • Publié 19.11.2018 à 14h24
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors qu’il n’en existe aucun, un nouveau traitement pourrait bientôt protéger les personnes allergiques aux arachides d’une consommation accidentelle. Ces conclusions ont été présentées au congrès scientifique annuel de l’American College of Allergy, Asthma and Immunology (ACAAI) et publiées dans le New England Journal of Medicine.

Une arachide par jour

"Nous sommes ravis de pouvoir aider les enfants et les adolescents allergiques contre une consommation accidentelle", se réjouit l'allergologue Stephen Tilles, coauteur de l'étude. "Lorsque nous avons commencé l'étude, nous espérions qu'en traitant les patients avec l'équivalent d'une arachide par jour, beaucoup toléreraient jusqu'à deux arachides. Nous avons été heureux de constater que les deux tiers des participants à l'étude étaient capables de tolérer l'équivalent de deux arachides par jour après neuf à douze mois de traitement, et que la moitié des patients ont toléré l'équivalent de quatre arachides", raconte-t-il. 

Les participants étaient âgés de 4 à 55 ans, et étaient tous allergiques aux arachides. Un tiers d’entre eux ont reçu un placebo, tandis que les deux tiers restants ont reçu des quantités croissantes de poudre d'arachide, jusqu'à ce qu'ils atteignent une dose plafond, qu’ils ont respectée jusqu’à la fin de l’expérience. Elle correspondait à une arachide par jour.

"On espère avoir un traitement disponible courant 2019"

En moyenne, les membres de la cohorte ont pu tolérer une dose d'arachide 100 fois plus élevée à la fin de l'étude qu'au début. De plus, les symptômes causés par la dose 100 fois plus élevée à la fin de l'expérience étaient plus légers que ceux causés par la dose plus faible au début de l'étude. Seulement 6% du groupe a abandonné en raison d'effets secondaires gastro-intestinaux.

"Ce n'est pas une solution miracle, et cela ne signifie pas que les personnes allergiques aux arachides pourront manger en manger quand elles le voudront", nuance l'allergologue Jay Lieberman, coauteur de l'étude. "Mais c'est une percée. On espère avoir un traitement disponible courant 2019. Les personnes allergiques devraient alors être protégées contre les expositions accidentelles."

En France, la prévalence globale des allergies alimentaires est passée de 4% dans les années 1960 à 30% dans les années 2000. Si rien n’est fait, elle pourrait atteindre 50% en 2050. 50 à 80 personnes en meurt chaque année. L’allergie aux arachides touche entre 0,5% et 0,7% de la population française.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité