Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation

Douleurs abdominales, crampes, fatigue ? C’est peut-être une carence en potassium

Constamment envie de dormir ? Votre estomac vous joue des tours ? Vous êtes peut-être en carence de potassium. 

Douleurs abdominales, crampes, fatigue ? C’est peut-être une carence en potassium bit245 / iStock

  • Publié 24.10.2018 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Nous avons tendance à nous inquiéter de notre taux de calcium ou de magnésium, mais pas de notre potassium. Pourtant, ce minéral est crucial dans le fonctionnement de notre corps, car il permet de réguler son acidité. Sa carence peut causer toutes sortes de désagréments. Parmi lesquels un sentiment de fatigue ou de faiblesse, des crampes musculaires, une paresse intestinale, des ballonnements, des douleurs abdominales ou encore une constipation.

Nos besoins en potassium grandissent

Dans notre organisme, le potassium agit avec le sodium. Le problème, c’est qu’aujourd’hui, et particulièrement dans les pays industrialisés, nous mangeons trop salé par rapport aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Nous devrions consommer moins de 2000 mg de sodium par jour selon elle, soit 5 grammes de sel. C’est l’équivalent d’une cuillère à café. Selon une étude américaine publiée en 2015 dans le British Medical Journal, cet objectif est irréalisable. Pour preuve, la France fait figure de bonne élève avec seulement 0,5% de la population respectant ces limites ! De plus, l’excès de sodium fait augmenter les besoins en potassium. Selon l’OMS, il faudrait en consommer au moins 3510 mg par jour.

Quels aliments sont à privilégier ?

Pour éviter la carence en potassium, vous pouvez d’abord opter pour les légumes verts, comme les épinards, les petits pois ou encore l’artichaut ou le poireau. Les poissons sont aussi riches en potassium, à l’image du maquereau. Les fruits secs permettent aussi de rééquilibrer votre balance interne, comme les amandes ou les noix. Problème: ces aliments ont tendance à être plus cher que les autres. Il en existe d’autres avec un tout de même un bon taux de potassium. Par exemple les figues séchées, le chocolat noir à 70%, le poulet rôti, l’avocat ou le potiron. À noter que les corps gras, d’origine animale (beurre, crème fraîche) ou végétale (huile, végétaline) sont pratiquement dépourvus de potassium.

Le potassium protège de l’AVC

Si le potassium peut vous éviter quelques désagréments, il est aussi utile pour vous protéger de problèmes de santé plus graves, tels que l’hypertension, l’infarctus ou encore l’accident vasculaire cérébral (AVC). En 2014, une étude a démontré, par exemple, que les femmes ménopausées qui avaient une alimentation riche en potassium étaient exposées à un risque réduit de 12% d’AVC en moyenne. Le risque de décès était lui réduit de 10% en moyenne.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité