Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude sur des femmes ménopausées

Les aliments riches en potassium protègent de l'AVC

L’apport en potassium via l’alimentation permet de réduire le risque d’AVC. C’est le résultat du suivi de 90 000 femmes ménopausées pendant 11 ans.

Les aliments riches en potassium protègent de l'AVC Bananes (RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA) et patates douces (SUPERSTOCK/SIPA) sont riches en potassium

  • Publié 05.09.2014 à 14h53
  • |
  • |
  • |
  • |


Mieux manger pour soigner ses artères. Consommer des aliments riches en potassium, tels que les fruits et les légumes, permet de réduire le risque d’AVC après la ménopause, selon une étude parue dans Stroke ce 4 septembre. Mais trop peu de femmes ont un apport quotidien suffisant, déplorent ses auteurs.

 

Des recommandations peu respectées

Il a déjà été démontré que les apports en potassium permettent de réguler la pression artérielle. Dans le cadre de cette étude, menée auprès de plus de 90 000 femmes ménopausées (50-79 ans), l’association entre niveaux de potassium et survenue d’un AVC a été étudiée. Les participantes ont été suivies en moyenne pendant 11 ans. Les chercheurs ont surveillé leur alimentation pour mesurer l’apport en potassium, le nombre d’AVC ischémique ou hémorragique, ainsi que le nombre de décès au cours du suivi. En moyenne, les participantes ont consommé 2,611 mg de potassium par jour. Loin des recommandations du Département américain de l’Agriculture (4,700 mg/jour) ou de l’Organisation mondiale de la Santé (3,510 mg/jour). Seuls 2,8 % des femmes ont dépassé le premier critère, 16 % le second.

 

Patates douces, bananes, haricots blancs

Les bienfaits d’une alimentation riche en potassium sont pourtant indéniables. Les femmes dont l’apport quotidien était le plus élevé étaient exposées à un risque réduit de 12 % d’AVC en moyenne. Celles qui souffraient d’une hypertension artérielle n’en tiraient aucun bénéfice. En revanche, les participantes ne présentant pas d’hypertension voyaient leur risque reculer de 21 %. Le risque de mourir est également réduit de 10 % chez les femmes qui consomment le plus de potassium via l’alimentation.

 

« Nos résultats fournissent aux femmes une raison supplémentaire de manger des fruits et légumes. Ils sont de bonnes sources de potassium, et celui-ci ne réduit pas seulement le risque d’AVC chez les femmes ménopausées, il réduit aussi celui de décès », argumente le Dr Sylvia Wassertheil-Smoller. Mais pour bénéficier du potassium, il faut augmenter son apport quotidien avant qu’une hypertension artérielle ne se développe. « Les femmes doivent manger plus d’aliments riches en potassium », poursuite le Dr Wassertheil-Smoller. « Vous ne trouverez pas de potassium dans la malbouffe. Les aliments qui en contiennent beaucoup incluent les pommes de terres blanches, les patates douces, les bananes et les haricots blancs. »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité