Publicité

QUESTION D'ACTU

Bon à savoir (au cas où)

Cancer : les longs voyages dans l’espace détraqueraient le système digestif

L’exposition dans l’espace aux rayonnements cosmiques galactiques endommagerait considérablement les tissus gastro-intestinaux. Des dommages qui, sur le long terme, pourraient provoquer des cancers.

Cancer : les longs voyages dans l’espace détraqueraient le système digestif Ales_Utovko / iStock

  • Publié 04.10.2018 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Si vous comptez vous exiler prochainement sur la planète Mars, une étude de la NASA risque de remettre ce projet en question. Des chercheurs du Medical Center de l’université de Georgetown (à Washington, aux Etats-Unis) ont analysé les conséquences des différentes radiations auxquelles sont soumis les astronautes dans l’espace sur leur tractus gastro-intestinal - ou tube digestif.

Et les résultats sont pessimistes: ils favoriseraient les risques de cancer alors qu’aujourd’hui, les scientifiques n’ont pas encore trouvé comment protéger les astronautes de ces rayonnements ionisants lourds. Les résultats de l’étude sont publiés dans la revue PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America).

Formation de tumeurs

À Long Island (New-York), au Space Radiation Laboratory de la NASA, des chercheurs ont utilisé des souris pour mener à bien leur expérience. Ces dernières ont été soumises à de faibles doses de rayonnements ioniques lourds et de rayons gamma. En comparant ces souris à d’autres, non exposées, ils ont pu constater les dégâts causés par ces rayons.

L’exposition aux rayons gamma n’a pas eu beaucoup d’effets sur les cellules de l’intestin grêle. Cependant, les rayons ionisants lourds ont complètement bouleversé les cellules. Sur certaines souris, les chercheurs ont aussi découvert que les changements dans l’intestin grêle pouvaient favoriser l’apparition de tumeurs cancéreuses. Selon Kamal Datta, l'un des principaux auteurs de l'étude, les astronautes qui font des voyages dits "courts", comme aller sur la Lune par exemple, ne seraient pas exposés à ces dangers. 

Comprendre l’effet de l’espace sur le corps

On sait déjà que les astronautes perdent de la masse musculaire et osseuse quand ils vont dans l’espace. L’année dernière, une étude, publiée dans le New England Journal of Medicine, a prouvé en quoi les longs séjours dans l’espace modifiaient le cerveau. Étudier tous ces impacts sur la santé est un immense terrain de jeu, mais aussi de défis. Car l’objectif, pour la science, est de pouvoir prolonger au maximum les séjours d’êtres humains dans l’espace, à une heure où voyager sur Mars n’est plus un thème de science-fiction, mais un projet. À l’image du PDG de SpaceX, Elon Musk, qui promet d’envoyer les premiers êtres humains sur Mars d’ici quelques années. 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité