Publicité

QUESTION D'ACTU

Station Spatiale Internationale

Espace : la température corporelle des astronautes augmente quand ils voyagent

Lorsqu'ils explorent l'espace, les astronautes connaissent une augmentation importante de leur température corporelle, révèle une nouvelle étude. 

Espace : la température corporelle des astronautes augmente quand ils voyagent L'astronaute français Thomas Pesquet (NASA/SIPA)

  • Publié 07.01.2018 à 14h44
  • |
  • |
  • |
  • |


Les voyages dans l'espace font fantasmer un grand nombre d'entre nous. Mais la réalité s'avère probablement bien moins amusante pour les astronautes. En effet, l'apesanteur défie toutes les lois de la gravité, si bien que les astronautes doivent modifier entièrement les habitudes de vie les plus courantes comme manger, dormir ou même se déplacer. Et d'après une récente étude parue dans la revue Scientific Reports, la température de leur corps s'en trouverait elle aussi également modifiée. 

Les recherches ont été réalisées par une équipe de scientifiques de la clinique Charité rattachée à la Universitätsmedizin de Berlin. Les auteurs de l'étude ont mis au point un dispositif permettant de mesurer précisément la température corporelle des astronautes quand ces derniers voyagent dans l'espace. Les chercheurs ont suivi le périple des astronautes de Station Spatiale Internationale (SSI).« Nous avons développé une nouvelle technologie qui combine un capteur de température de surface de la peau avec un capteur de flux de chaleur, capable de mesurer des variations même mineures de la température du sang artériel », explique le Dr. Hanns-Christian Gunga, directeur adjoint de l'Institut de physiologie de Berlin et auteur principal de l'étude.  

"Fièvre de l'espace"

Les scientifiques ont pris la température des astronautes avant, pendant et après leur séjour à la Station Spatiale Internationale. Les chercheurs ont ainsi observé que la température du corps des explorateurs de l'espace augmentait d'environ 1°C  sous l'effet de l'apesanteur, soit 1 degré de plus que la température corporelle normale (37°C). Cette mesure peut grimper à 40°C (voire plus) lorsque les astronautes font des efforts physiques, souligne le Dr Gunga. L'augmentation survient approximativement au bout 2 mois et demi de voyage, indique le médecin.  

Cette "fièvre de l'espace" s'explique notamment par le fait que l'évacuation de la transpiration (qui permet de réguler la température du corps) d'un corps humain soumis à l'apesanteur se fait plus lentement que sur la Terre. Ce phénomène explique également pourquoi le thermomètre grimpe davantage après des exercices physiques, en déduisent les auteurs de l'étude. « Quand il est soumis aux lois de l'apesanteur, il est extrêmement difficile pour notre corps d'éliminer l'excès de chaleur : le transfert de chaleur entre le corps et son environnement devient beaucoup plus difficile dans ces conditions », explique le Dr Gunga. 

Or, l'hyperthermie (augmentation de la température corporelle) peut avoir des conséquences importantes sur la performance physique et cognitive, et peut parfois même mettre la vie en danger, alertent les scientifiques. « Nous espérons que ces nouvelles découvertes auront des répercussions positives sur la santé et le bien-être des astronautes lors des futures missions spatiales de longue durée », déclare le Dr Gunga au vu des résultats. L'auteur principal de l'étude estime par ailleurs que ces découvertes soulèvent des interrogations sur l'évolution de notre température corporelle optimale : « Nos résultats donnent des indications pouvant aider à déterminer comment la température de notre corps continuera à s'adapter aux changements climatiques sur Terre », ajoute le médecin. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité