Publicité

QUESTION D'ACTU

Insolite

Japon : un homme vit avec 1894 pièces de monnaie dans l'estomac sans le savoir

Des médecins japonais ont découvert plus de 8kg de pièces dans l'estomac et l'œsophage d'un patient. Opéré en urgence, l'homme avait sans le savoir, l'équivalent de 135 euros en petite monnaie dans le corps ! Comment est-ce possible ? On vous explique tout. 

Japon : un homme vit avec 1894 pièces de monnaie dans l'estomac sans le savoir hqrloveq/iStock

  • Publié 02.10.2018 à 11h19
  • |
  • |
  • |
  • |


Le cas de ce Japonais de 51 ans rapporté dans la revue Acute Medicine & Surgery, et repéré par Le Monde, est parmi les plus insolites en matière de santé. Souffrant de dépression depuis plusieurs années, cette homme s'est rendu au centre médical de la Tokyo Medical and Dental University pour se plaindre d'un état de grande fatigue et d'une perte d'appétit.

Au cours de la consultation, le médecin constate que le ventre de son patient est contracté et douloureux. Une série de radiographies montrent la présence de nombreux corps étrangers radio-opaques regroupé en une énorme masse au niveau de l'estomac. L'homme est opéré en urgence.

Un gros tas de pièces de monnaies

En ouvrant, les médecins découvrent un gros tas de pièces de monnaie stockées dans l'estomac et un second amas qui était resté coincé dans l'œsophage. Surtout, et probablement en raison de l'importance de la masse de pièces dans l'estomac, une perforation de la paroi antérieure de l'estomac est apparue découverte par les chirurgien lors de l'ouverture de l'abdomen. Elle met en communication l'estomac avec la cavité du péritoine, ce qui est responsable de l'intense douleur abdominale observée. Les chirurgien parviennent à extraire tous les corps étrangers et à réparer la paroi antérieure de l'estomac.

Au total, les médecins ont extrait 1894 pièces du corps de cet homme, soit 8,076 kg. Dans le détail, le patient avait 135 euros à l'intérieur de lui : 140 pièces de 1 yen, 99 pièces de 5 yen, 1642 pièces de 10 yen, 8 pièces de 50 yen et 5 pièces de 100 yen. C'est probablement ce qui a retardé le diagnostic car la majorité des pièces ingérées étant des pièces de 10 yens qui ne contiennent que 3% de zinc, aucune intoxication au zinc, ni au cuivre, n'a été observée chez ce malade et les taux de zinc et de cuivre dans le sang n'étaient pas élevés.

Pica, un trouble alimentaire méconnu

Comment cet homme pouvait-il avoir autant de pièces dans le corps ? Et surtout, comment pouvait-il l'ignorer ? Si cela semble improbable, tout ceci est pourtant typique chez les patients atteints de "pica", un trouble du comportement alimentaire caractérisé par l'ingestion de substances non comestibles comme de la terre, du sable, du papier, du plastique, de la craie, de la cendre de cigarette, etc. Ce trouble doit son nom du latin "pica", qui signifie "pie", cet oiseau connu pour picorer tout ce qu'il trouve. 

Ce comportement est parfois observé chez les enfants dès 6 mois et disparait naturellement avec le temps. Il devient pathologique lorsqu'il perdure et donne, dans le cas d'ingestion de terre, des anémies. Ont été par exemple observés chez des adolescents et jeunes adultes, des cas où ils mangeaient leurs cheveux, de la laine, ou autres fibres.

La forme de pica la plus répandue géographiquement et historiquement est la géophagie, qui consiste à manger de la terre, de la craie et autres matières minérales. Souvent à cause d'une pathologie psychiatrique, pour pallier à des carences nutritionnelles, parfois par conviction religieuse, tradition, ou croyance.

Le cas de ce patient japonais est cependant pathologique. Suite à son opération, il a été diagnostiqué schizophrène et admis en psychiatrie. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité