Publicité

QUESTION D'ACTU

Test HPV

Cancer du col de l'utérus : qu'est-ce que le test HPV qui pourrait remplacer le frottis ?

De nouvelles recommandations indiquent que le test HPV pourrait remplacer le frottis pour détecter le cancer du col de l'utérus.

Cancer du col de l'utérus : qu'est-ce que le test HPV qui pourrait remplacer le frottis ? Srisakorn / istock

  • Publié 25.08.2018 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Si vous êtes une femme de plus de 21 ans, il y a de fortes chances que vous ayez déjà subi l’inconfortable test de dépistage du cancer du col de l'utérus, connu sous le nom de "test de Papanicolaou", ou "frottis pap". Aujourd'hui, de nouvelles directives présentent une méthode alternative de dépistage, qui cela pourrait rendre le frottis pap obsolète pour les femmes de plus de 30 ans.

Les textes publiés par l'US Preventive Services Task Force (USPSTF) indiquent que les femmes peuvent être dépistées pour le cancer du col de l'utérus par des tests de dépistage des souches "à haut risque" du papillomavirus humain (HPV) tous les cinq ans. On parle ici d'analyse des cellules trouvées dans les sécrétions vaginales et cervicales. Cela signifie qu'il n'est pas nécessaire de subir des tests de Papanicolaou simultanés.

Tous les trois ans au lieu d'une fois par an

En effet, tous les cas de cancer du col de l'utérus sont causés par le HPV, de sorte que le dépistage du virus avant qu'il ne mène au cancer constitue une excellente alternative. Pour les femmes âgées de 21 à 29 ans, l'UPSTF affirme qu'un frottis pap est toujours le moyen le plus efficace de détecter le cancer du col de l'utérus, mais les recommandations passent d’un test tous les trois ans au lieu d'une fois par an. 

Plus précisément, les experts font les recommandations suivantes :

- Les femmes âgées de 30 à 65 ans peuvent subir le test du HPV tous les cinq ans ou un test de Papanicolaou tous les trois ans, ainsi qu’une combinaison de ces deux tests tous les cinq ans.

- Les femmes de plus de 65 ans qui ont subi des tests clairs n'ont probablement pas besoin d'autres tests.

- Les femmes de moins de 21 ans n'ont pas besoin de tests.

Le dépistage du HPV lié au cancer a surpassé l'efficacité des frottis pap

Ces nouvelles directives font suite à une étude menée au début de l'année, qui a révélé que le dépistage du HPV lié au cancer a surpassé l'efficacité des frottis pap chez les femmes de plus de 30 ans. "Nos travaux ont démontré qu'il existe maintenant des preuves solides de l'efficacité des tests de dépistage du HPV à haut risque utilisés seuls comme test de dépistage du cancer du col de l'utérus", a déclaré Joy Melnikow, directrice de l'essai.

On estime que 79 millions d'Américains, la plupart à la fin de l'adolescence et au début de la vingtaine, sont infectés par le HPV par contact sexuel. La plupart du temps, le virus s’évacue naturellement, mais peut parfois mener au cancer du col de l'utérus, 10 à 15 ans après.

En France, le cancer du col de l’utérus est le 12ème cancer féminin le plus fréquent. Le dépistage des lésions précancéreuses par la réalisation régulière d'un test de dépistage a permis de diminuer de moitié le nombre des nouveaux cas, ainsi que le nombre des décès, depuis 20 ans. La vaccination contre les principaux types de HPV pour les jeunes filles est un moyen d'agir complémentaire contre ce cancer.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité