Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé buccodentaire

Le cannabis est plus mauvais que le tabac pour les dents : les dentistes alertent les consommateurs

Dans un article publié dans le quotidien "Le Soir", les dentistes de la Société de médecine dentaire belge mettent en garde contre les effets délétères du cannabis sur la santé buccodentaire.

Le cannabis est plus mauvais que le tabac pour les dents : les dentistes alertent les consommateurs HighGradeRoots/iStock

  • Publié 14.08.2018 à 09h48
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors qu’en France comme en Belgique, le débat autour de la légalisation du cannabis à usage récréatif s’est à nouveau invité dans le débat public suite à l’ouverture de nombreux "coffee-shops", les dentistes belges lancent l’alerte : consommer de manière régulière, le cannabis peut faire des ravages sur la santé buccodentaire.

La teneur en THC en cause

Coloration de l’émail, érosion dentaire, davantage de caries, plus de dents manquantes, troubles sensoriels, ou encore mycoses et lésions précancéreuses… Dans le quotidien belge Le Soir, la Société de médecine dentaire met en garde les consommateurs de cannabis : "Les dentistes sont nombreux à constater les effets néfastes du cannabis au niveau de la santé buccodentaire", prévient Véronique Seha, dentiste généraliste et chargée de cours sur l’impact du tabagisme sur la santé buccodentaire au Fonds des affections respiratoires (Fares).

Prenant appui sur des études montrant que fumer un joint est plus dangereux pour la santé des dents que la cigarette, la spécialiste précise par ailleurs que "la dose et la durée dans le temps de la consommation (de cannabis) constituent des facteurs aggravants".

Selon les dentistes belges, si le cannabis est si mauvais pour les dents, c’est à cause de sa haute teneur en THC ou tétrahydrocannabinol, le principe actif contenu dans le cannabis. Également responsable de ses effets psychoactifs, il modifierait la flore buccale, diminuerait la production de salive, épaissirait la plaque dentaire et la rendrait plus collante, ce qui la rend plus difficile à éliminer.

Consulter régulièrement et au moindre problème

Pour limiter la diminution des défenses immunitaires et ainsi retarder l’apparition de maladies buccodentaires, Véronique Seha donne un conseil aux consommateurs de cannabis : consulter régulièrement le dentiste et ne pas attendre pour prendre rendez-vous s’ils décèlent le moindre problème. "Tout fumeur de cannabis (et bien sûr de tabac) devrait consulter régulièrement son dentiste, qui pourrait l’informer sans juger, dépister les atteintes buccodentaires, les soigner voire, si nécessaire, référer le patient à un autre spécialiste. Il est important de créer une relation de confiance pour aborder ce sujet délicat et permettre ainsi au consommateur de discuter sereinement avec le praticien."

Le cannabis n’est pas le seul à détériorer la santé buccodentaire : le tabac aussi. Non seulement celui-ci détériore la santé des dents, mais il augmente aussi le risque de les perdre de manière précoce. En 2015, une étude publiée dans le Journal of Dental Research établissait que les fumeurs avaient 3,6 fois plus de risques de perdre leurs dents que les non-fumeurs.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité